Limoges 17° C
samedi 24 septembre

L'USA Limoges prête à relever le défi de la N2

08h00 - 16 septembre 2022
L'USA Limoges prête à relever le défi de la N2
L'équipe affiche déjà de belles qualités (© Flavie Geneste)

L'USAL intègre cette saison la Nationale 2, un nouveau championnat rassemblant l'élite du rugby amateur, qui promet de belles affiches chaque week-end. Un défi pour le club limougeaud qui aspire à rapidement retrouver le très haut niveau.

Les amoureux du ballon ovale vont pouvoir se réjouir, car, chaque week-end, il y aura du spectacle sur la pelouse de Beaublanc. La Fédération française de rugby vient, en effet, de créer un nouveau championnat national, en deux niveaux, dont cette N2 qui rassemble les 24 meilleures équipes amateurs. La poule dans laquelle évolue l'USAL est composée de quelques beaux fleurons de l'ovalie comme Tyrosse, Lannemezan, Auch ainsi que les voisins Périgueux et Niort, ce qui laisse déjà présager de superbes derbys. « Ces grands noms du rugby retrouvent là un championnat qui permet de redorer leur blason. Ils auront tous dans la tête la volonté d'aller chercher le championnat supérieur dès l'année prochaine, ce qui promet des matchs très disputés, car seules les deux meilleures équipes de la poule monteront en Nationale », prévient l'entraîneur Adrien Buononato. Il pourra cependant compter sur la rage de ses joueurs, qui en mai dernier, ont déjà régalé leurs supporters en arrachant, de haute lutte, l'accès à ce niveau semi-professionnel. Mais, avant de valider sa participation à cette Nationale 2, le club a dû satisfaire aux exigences du cahier des charges de la fédération, qui se rapproche de celui des clubs professionnels, avec un certain nombre de joueurs sous contrat, ainsi qu'un staff technique et médical complet. Durant l'été, le club a donc beaucoup recruté. « Après quatre années passées ensemble, de nombreux joueurs avaient besoin d'un nouveau challenge. Nous leur avons exposé le nouveau format de travail et notamment le rythme biquotidien des entraînements. Certains joueurs ont adhéré et souhaité participer à l'aventure, mais d'autres ont renoncé face à ces contraintes. Cela nous a donc amenés à renouveler l'effectif et à promouvoir des jeunes issus de la catégorie Espoirs », précise le coach.

RECRUES EXPÉRIMENTÉES

La difficulté de cette division réside dans la faculté des clubs à trouver des accords avec les écoles ou les employeurs pour libérer les joueurs sur des demi-journées. Les dirigeants se sont plutôt bien acquittés de cette mission, puisque l'entraîneur a pu réunir l'ensemble des joueurs qu'il avait dans le viseur.

Pour renforcer le groupe local, le coach a fait appel à des recrues talentueuses et expérimentées dans le haut niveau, dotées d'une forte éthique de travail. « Il a été assez facile de les attirer car nous leur avons garanti un cadre de travail dans lequel ils pourraient améliorer leur jeu, ainsi qu'une ambition sportive sérieuse. J'ose croire que le challenge était intéressant pour eux, car ils ont rapidement signé. Nous avons ainsi pu obtenir 90 % des cibles que l'on convoitait », constate-t-il. Les entraînements ont repris début juillet et le groupe évolue plutôt bien. « Les joueurs travaillent beaucoup et échangent constamment, y compris lorsque c'est moins bien, ce qui témoigne de leur ambition de progresser », reconnaît Adrien Buononato. Et les matchs amicaux de préparation ont confirmé ces qualités, notamment celui organisé contre les Irlandais du Trinity College, qui était en stage à Limoges. Des universitaires que le coach local connaît bien, puisqu'il en a entraîné certains. « Ce sont des rugbymen de haut niveau, engagés dans des cursus universitaires élevés correspondant à Bac + 5 en France, dont certains renforcent régulièrement le club de Leinster. Cet échange culturel avec de valeureux étudiants aux journées bien chargées, a été très enrichissant pour nos joueurs ».

0 commentaires
Envoyer un commentaire