Limoges 9° C
mardi 23 avril

64 logements sociaux réhabilités (dossier spécial habitat)

07h00 - 28 février 2024 - par A.-M. M.
64 logements sociaux réhabilités (dossier spécial habitat)
L'inauguration a eu lieu en présence du préfet de la Haute-Vienne, François Pesneau, de Jean-Baptiste Dolci, le président de l'ANRU, de Bruno Debatisse, le président du conseil d'administration de Noalis, Guillaume Guérin, le président de Limoges Mét

Dans le quartier de Beaubreuil à Limoges, 64 logements sociaux de la résidence Les Sagnes ont été réhabilités et un dispositif d'autoconsommation collective a été installé dans le cadre de « Quartiers en mieux », le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) de Limoges Métropole.

Construite à la fin des années 1970, la résidence Les Sagnes se compose de 64 logements, du T2 au T5, répartis sur trois bâtiments.

Dans le cadre du NPRU, du Plan Stratégique du Patrimoine et de la stratégie de décarbonation de Noalis, ce dernier a effectué en décembre 2020 une enquête « avant travaux » auprès des locataires pour recueillir leurs attentes et définir les travaux de rénovation à engager prioritairement.

Réalisés de mai 2021 à juin 2023, les travaux ont porté sur une réhabilitation de l'ensemble des pièces humides de tous les logements (cuisine, toilettes, salle de bains) ; une réhabilitation thermique avec pour objectif d'améliorer la performance énergique, cette opération labellisée Promotelec a permis le passage d'une étiquette E à une étiquette B niveau bâtiment basse consommation pour les trois bâtiments ; et la mise en place de panneaux photovoltaïques en autoconsommation collective.

Le coût de l'opération s'élève à 3 299 360 € TTC, financés pour 1 688 019€ par des prêts, et 1 611 341 € TTC par des subventions. Ces travaux n'ont eu aucun impact sur le loyer pour les locataires en place.

Solaire

Sous l'impulsion du Groupe Action Logement, Noalis a décidé d'innover et de coupler cette rénovation avec la mise en place d'un dispositif d'autoconsommation collective. À cette fin, les consommateurs et producteurs doivent s'associer au sein d'une même entité appelée Personne Morale Organisatrice, rôle assumé en l'espèce par Noalis.

Capter l'énergie gratuite du soleil via des panneaux photovoltaïques en couverture pour que les locataires choisissent d'autoconsommer, tel est le principe de l'autoconsommation collective. Concrètement, sur les toits des 3 bâtiments de la résidence, 86 panneaux photovoltaïques sur une surface totale de 170m² capables de générer environ 37.400 kWh/an ont été installés.

Les cellules qui les composent transforment l'énergie solaire en un courant continu. Celui-ci est transformé en courant alternatif par un onduleur pour l'autoconsommation. Depuis le mois d'octobre dernier, la résidence des Sagnes bénéficie désormais d'une énergie auto-produite.

Le concept est simple : l'électricité produite est d'abord réinjectée dans les consommations des parties communes (éclairage, ascenseurs), puis dans le réseau Enedis attribué dans les logements, et enfin le surplus, qui viendra en déduction des charges de locataires, est redistribué dans le réseau public. Un véritable circuit court de l'énergie. L'objectif est bien de faire bénéficier aux locataires d'une production d'électricité locale et gratuite.

S'agissant d'une innovation, les installations sont instrumentées pour permettre de réaliser annuellement des retours d'expérience afin d'évaluer les volumes d'énergie produite, et d'analyser finement les répartitions entre parties communes et logements.

0 commentaires
Envoyer un commentaire