Limoges 9° C
jeudi 29 février

500 millions d'euros d'investissement en faveur des mobilités décarbonées (Dossier bio/environnement)

07h00 - 29 novembre 2023 - par Info Haute-Vienne
500 millions d'euros d'investissement en faveur des mobilités décarbonées (Dossier bio/environnement)
Signature d'un accord entre Alain Rousset, le président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, et Ambroise Fayolle, le vice-président de la Banque européenne d'investissement (© Sébastien Blanquet-Rivière/Région Nouvelle-Aquitaine)

La Banque européenne d'investissement et la Région Nouvelle-Aquitaine ont conclu un accord-cadre de financement de 500 M€ en faveur des mobilités décarbonées. Ces investissements visent à améliorer la qualité des services ferroviaires dans la région et à contribuer au verdissement de la flotte régionale de matériel roulant.

Facteur clé de la décarbonation de la mobilité, le transfert modal vers les transports publics ferroviaires doit permettre de réduire l'utilisation des véhicules privés et les impacts négatifs qu'ils génèrent sur l'environnement, la sécurité routière et les émissions de gaz à effet de serre, contribuant ainsi au transport durable conformément aux objectifs de la France et de l'Union européenne.

Cet accord a été signé à l'occasion de la séance plénière intégralement dédiée à l'actualisation et à l'enrichissement de Néo Terra, la feuille de route du Conseil régional en faveur de la transition écologique et énergétique à l'horizon 2030. Elle a pour but d'accompagner les acteurs publics et privés dans ce sens à travers des objectifs précis et la mise en œuvre d'actions concrètes. Le développement de mobilités propres par une offre accrue et de meilleure qualité des transports collectifs et alternatifs est une des onze priorités de Néo Terra pour accélérer cette mutation sur l'ensemble du territoire de la Nouvelle-Aquitaine.

Sobriété carbone

« La Région Nouvelle-Aquitaine entend massifier son effort d'investissement en faveur des transitions écologiques et environnementales, pour pouvoir ainsi porter haut les ambitions de Néo Terra, la feuille de route du Conseil régional en faveur de la transition écologique et énergétique, dont la première version a été adoptée en juillet 2019. Malgré un contexte économique incertain et des ressources de l'État volatiles, avec un partenaire comme la Banque européenne d'investissement, nos investissements prioritaires en direction de la sobriété carbone pourront être portées durant ce mandat et contribueront à faire de la Nouvelle-Aquitaine, la première Région éco-responsable, toujours force d'adaptation et d'anticipation », rappelle Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.

Priorité essentielle

« Pour la BEI, Banque du climat de l'Union européenne, accompagner les territoires dans leur transition écologique est une priorité essentielle, explique Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI. Notre soutien financier, à hauteur de 500 millions d'euros, aux investissements de la Région Nouvelle-Aquitaine en faveur des mobilités décarbonées en est une très bonne illustration. Il permettra non seulement le verdissement des transports, mais aussi une réelle modernisation au bénéfice des usagers et de l'économie de la région ».

0 commentaires
Envoyer un commentaire