Limoges 22° C
dimanche 24 septembre

« Tout le monde est mentaliste car on a tous un cerveau »

07h20 - 06 juin 2023
« Tout le monde est mentaliste car on a tous un cerveau »
Fabien Olicard se plaît à décortiquer les arcanes du cerveau (© Laura Gilli)

Le 8 juin à 20h30, Fabien Olicard se produira au Grand Théâtre de Limoges avec son nouveau spectacle « Archétypes », alliant humour, sciences et mentalisme.

« Archétypes » est votre 4e spectacle. À quoi doit s'attendre le public ?

Il s'agit d'un spectacle d'humour, pendant lequel on va parler du cerveau, de mentalisme. Je vais réaliser des expériences bluffantes qu'on peut faire avec son esprit. Je vais amener le public à les faire également. Le but d'« Archétypes » est de dire : tout le monde est mentaliste car on a tous un cerveau, avec lequel on est tous capable de faire des choses incroyables.

Qu'est-ce qui le différencie de « Singularité », le show précédent ?

« Singularité » avait le même ADN, mais j'expliquais alors ce qu'était le mentalisme. Dans « Archétypes », j'arrive sur scène en disant que je suis un escroc depuis toujours, car je fais croire que je suis mentaliste et pas le public. Alors que finalement, il l'est aussi. Je me justifie avec des recherches que j'aurais effectuées, mais qui sont tout droit sorties du chapeau, avec quatre grands types de mentalisme : celui à la Sherlock Holmes, qui résout des enquêtes en faisant des analyses ; celui qui sait tout sur tout, le mentalisme à la Wikipédia...

Vous associez humour, mentalisme et sciences. D'ailleurs, la suite de Fibonacci est largement présente, sans qu'on le sache...

Ou plus précisément les décimales de Pi, que l'on peut trouver avec le rapport de deux nombres de la suite de Fibonacci. Cette dernière permet d'obtenir le nombre d'or, qui rend les choses belles en architecture, en dessin, en peinture... Le rythme du spectacle et le nombre de spectateurs qui montent sur scène sont réglés par la suite de Fibonacci.

Qu'est-ce qui vous attire, depuis votre enfance, dans le mentalisme ?

Le cerveau est le plus gros des casse-tête : on l'a certes cartographié mais il demeure très mystérieux. Par exemple, une illusion va m'intéresser pour bluffer les spectateurs et les divertir mais également pour savoir comment fonctionne leur cerveau auquel je peux faire croire que je suis télépathe, alors que je ne lis pas dans les pensées. J'ai des techniques rationnelles et logiques. Durant le spectacle, je lève le rideau pour leur faire voir l'envers du décor.

Vous cartonnez sur les réseaux sociaux avec plus de 5 millions d'abonnés et plus de 1 milliard de vues. Quelles sont les raisons de ce succès ?

En toute humilité, je pense avoir été au bon endroit au bon moment : quand j'ai commencé à diffuser des vidéos en 2016 pour écrire mon troisième spectacle, personne ne l'avait fait en francophonie dans ma thématique. En second lieu, comme je m'en fichais que ça fonctionne, le rendu a été très « sincère », ce qui a été clairement apprécié. Enfin, la pédagogie digeste et drôle sur le mentalisme était une nouveauté, sachant que j'ai été bercé par des émissions comme E = M6, C'est pas sorcier...

Justement, on a pu vous voir dans différents programmes télé plutôt en prime time avec de belles audiences...

Quand je propose un projet d'émission, je suis intéressé par les moyens alloués pour réaliser une idée, qui sont bien supérieurs à ceux d'internet. En décembre dernier, sur TMC, j'ai produit et présenté La grande expérience, que je n'aurais jamais pu financer seul.

Votre 7e livre Votre idée va devenir une réalité, qui est en librairie depuis le 4 mai, apporte-t-il des clés, une méthode ?

En fait, je suis un procrastinateur. Aussi, j'ai essayé de comprendre comment ça marchait dans ma tête, j'ai expérimenté plusieurs choses... Dans ce livre, j'ai réuni mes échecs, mes réussites... tout ce qui m'a permis de faire tout ce que je fais aujourd'hui tant dans ma vie professionnelle que personnelle.

Avez-vous des projets ?

En fin d'année, je vais commercialiser une gamme de jeux de société. Le premier en vente sera un jeu de bluff basé sur le vol d'une rivière de diamants à Paris en 1949. On n'a jamais retrouvé la voleuse, dont chacun pourra prendre la place pour subtiliser les pierres précieuses avant les autres joueurs.

0 commentaires
Envoyer un commentaire