Limoges 26° C
mercredi 24 juillet

Les Français et le vélo

07h00 - 03 juin 2023 - par Info Haute-Vienne
Les Français et le vélo
Avec la peur de se faire dérober leur vélo, certains utilisateurs sont réticents à sortir avec

Pour se balader occasionnellement ou se déplacer quotidiennement, les ménages français ont fait l'acquisition de plus de 10 millions de bicyclettes au cours des cinq dernières années.

Utilisé par plus de 700 000 cyclistes pour effectuer leur trajet domicile-travail, le vélo reste cependant une pratique marginale comparée à la voiture. Même s'il se vend tous les ans plus de vélos que de voitures, utiliser la petite reine pour se rendre sur son lieu de travail ou d'études concerne moins de 5 % des personnes. La dynamique observée sur le marché des vélos à assistance électrique (près d'un quart des vélos achetés en 2021) pourrait toutefois contribuer à faire évoluer la situation.

Au cours des quinze dernières années, c'est surtout dans les grandes métropoles que l'usage du vélo a gagné du terrain, notamment grâce à la mise à disposition de 45 000 vélos en libre-service. Pour autant, la pratique progresse également en zone périurbaine et en milieu rural.

RÉTICENCES

Conscients de leur vulnérabilité sur la route, nombre de Français attendent encore que le réseau cyclable se développe et permette de se déplacer en sécurité.

Avant de renoncer à prendre leur voiture, 14 % des Français utilisant tous les jours un véhicule motorisé souhaitent que soient aménagées des « pistes cyclables plus nombreuses et plus sûres » (Source : CGDD/SDES, Plateforme Environnement, 2021).

En effet, en France métropolitaine, 226 cyclistes ont perdu la vie en 2021, soit une hausse de 29 % par rapport à la moyenne observée entre 2016 et 2020. C'est hors des agglomérations que la majorité (56 %) des décès a été recensée par la Sécurité routière. Un accident mortel sur dix impliquait un vélo à assistance électrique.

Cette volonté de sécurisation touche également l'équipement en lui-même : 11 % des personnes qui utilisent peu ou pas leur vélo aspirent à « la mise à disposition de lieux de stationnement sécurisés ».

Ayant peur de se faire dérober leur bicyclette, ils hésitent pour l'instant à sortir avec, faute de savoir s'ils pourront trouver un emplacement pour stationner.

0 commentaires
Envoyer un commentaire