Limoges 7° C
mercredi 01 février

Des gardiennes, des fées, des sorcières…

07h00 - 22 décembre 2022
Des gardiennes, des fées, des sorcières…
Une odyssée fantastique qui dit avec panache la vieillesse (© Luc Jennepin)

Du 11 au 13 janvier, le Théâtre de l'Union de Limoges présente Les Gardiennes. Texte et mise en scène Nasser Djemaï avec Claire Aveline, Coco Felgeirolles, Martine Harmel, Sophie Rodrigues et Chantal Trichet.

Ces gardiennes sont fées et sorcières. Une odyssée fantastique à la frontière de la folie. La vieillesse, elles en jouent, elles en rient, elles l'assument. Elles font partie de ces héroïnes du quotidien. Le temps les a délivrées des hésitations, des séductions, des complications qu'on se crée à soi-même. Les gardiennes se sont retrouvées pour aider Rose qui a perdu la mobilité et la parole. Et voici que dans cette organisation bien huilée débarque Victoria, la fille de Rose, avec son pragmatisme. Le choc est violent et autour de Rose une lutte s'engage.

Victoria deviendra-t-elle une gardienne ? Sera-t-elle à la hauteur ?

Le nœud du tisserand ne peut se défaire, le nœud familial non plus. Alors il faudra que chacune évolue pour tisser de nouveaux desseins dans le réel et dans l'imaginaire.

La pièce

Victoria, à l'approche de la cinquantaine, est la fille de Rose. Cela fait plusieurs mois qu'elle n'a pas vu sa mère, elle vient annoncer une bonne nouvelle : elle a enfin trouvé une place pour elle dans une institution médicalisée !

Cette institution est située non loin de chez elle, ce qui lui permettra de voir sa mère plus souvent, faire moins de kilomètres et se sentir rassurée quant à son état de santé.

Pour cela, elle doit vendre l'appartement de sa mère, le placer en agence, vider les meubles, refaire des petits travaux, etc. Elle a pris une semaine pour tout cela.

À partir de cette annonce, c'est tout un écosystème de survie qui est sur le point de s'effondrer. La place du village et la vie en communauté sont vouées à la destruction.

L'appartement de Rose est un véritable moulin, les Gardiennes entrent et sortent, s'organisent à leur façon, veillant aux petites habitudes qu'il ne faut pas bouger, et tout cela donne le tournis à Victoria, elle qui aimerait un peu de calme et d'intimité avec sa mère.

Victoria n'a plus connaissance des informations concernant l'état de santé de celle-ci, elle ne retrouve plus ses clefs de voiture, son sac à main n'est plus là, sa voiture est mise à la fourrière. Peu à peu, elle s'enlise dans cet appartement et plonge dans un nouveau monde…

Le fantastique s'invite. Victoria sent des présences, des ombres, des voix ; d'une chambre fermée à clef, elle entend des conversations, des gémissements, parfois des cris ; des objets disparaissent et réapparaissent sans explication, la porte d'entrée s'ouvre et se ferme la nuit. Victoria se retrouve comme paralysée, incapable de sortir d'un cauchemar. L'étau se resserre autour d'elle, ses angoisses prennent le dessus, tout ce qu'elle a tenté de contrôler jusqu'ici finit par s'effondrer.

Mercredi 11 janvier à 20 heures + rencontre en bord de scène à l'issue de la représentation ; jeudi 12 janvier à 19 heures ; vendredi 13 janvier à 19 heures. Informations/réservations : 05.55.79.90.00 et www.theatre-union.fr

0 commentaires
Envoyer un commentaire