Limoges 8° C
mardi 29 novembre

Festival de jazz : quel éclat !

07h25 - 25 octobre 2022
Festival de jazz : quel éclat !
Ron Carter

Du 17 au 27 novembre aura lieu le Festival Éclats d'Émail avec une programmation plus que jamais nourrie de grands noms du jazz et de belles découvertes.

Une programmation toujours aussi éclectique mais peut-être plus « festive » que les autres millésimes, qui tombe à point nommé après la crise sanitaire.

NATURAL WOMAN BAND

« Natural Woman Band » (clin d'œil à une chanson de la reine de la soul) se produira pour le concert d'ouverture, le jeudi 17 novembre à l'Opéra de Limoges avec un hommage à Aretha Franklin. Le 16 août 2018, le monde de la musique est endeuillé à l'annonce de la nouvelle du décès d'Aretha Franklin, qui laisse alors en héritage l'histoire de sa légende, tant musicale que militante. Dans le prolongement de cette disparition, naît « Natural Woman Band » sous l'impulsion de la soliste de gospel, Tatiana Gronti. Travaillée et mûrie durant l'année 2020, la formation s'est concentrée sur un véritable spectacle à la gloire de cette légende, artiste inclassable.

TONI GREEN

Ex-choriste d'Al Green et d'Isaac Hays, Toni Green est l'une des dernières représentantes de la scène légendaire de Memphis. Elle est de retour avec un album et un tout nouveau groupe, à la direction musicale Hervé Samb. Toni Green est une choriste très recherchée pour sa maîtrise des harmonies vocales. Ce n'est que dans les années 90 qu'elle se décide à franchir le pas en enregistrant plusieurs albums sous son nom. Elle revient en force avec l'intention d'achever le travail entamé et de s'imposer comme la figure de proue d'une soul qui affiche son actualité tout en préservant l'héritage des Ann Peebles, Etta James ou Sharon Jones.

RON CARTER

Ceux qui étaient présents en 2011 et en 2018, se souviennent de deux concerts de légende à l'Opéra de Limoges. Ron Carter, comme Charles Mingus, est un des rares bassistes que l'on peut reconnaître au son. Il a participé à plus de 2.200 enregistrements, joué aux côtés d'Eric Dolphy, Thélonious Monk, Cannonball Adderley, Miles Davis et Joe Henderson entre autres. Musicien au jeu riche et plein de rondeurs, il associe à son art les talentueux Donald Vega, Donald Harrisson et Payton Crossley pour former ce quartet qui allie finesse et élégance. Icône et lauréat de plusieurs Grammy Awards, le maestro a été désigné comme l'un des « 10 plus grands bassistes de tous les temps » par le Magazine Rolling Stone. Ron Carter a fêté son anniversaire le 10 mai 2022 au Carnegie Hall à New-York, avec un concert unique « For The Love of Ron » et il poursuit cette célébration de son 85e anniversaire par une tournée exceptionnelle en Europe.

CUBAINS

Iván « Melón » Lewis est l'un des pianistes les plus doués de la nouvelle génération cubaine.

Après des années de tournées à travers le monde avec des artistes ou en jouant dans de nombreux festivals avec son quartet, il a créé « The Cuban Express » - un big band moderne et unique en son genre. Lewis est l'un des premiers à développer la technique timbao pour en faire le cœur de sa musique.

Le dernier projet de Melón est le Cuban Swing Express, qui s'est formé après des années de tournée avec dix des musiciens cubains les plus talentueux vivants en Europe. Le groupe combine un mélange de traditionnels et de nouveaux sons avec un répertoire alliant des compositions de Perez Prado, Benny Moré, Ernesto Lecuona, des thèmes et arrangements d'Herbie Hancock, des chansons de Michael Jackson et des Rolling Stones.

Considérée comme faisant partie des musiciens cubains les plus brillants et reconnus de leur génération, cette bande des sept a eu l'excellente idée de se retrouver sur scène en octobre 2017 à Toulouse ! Dès ce premier concert, il paraissait évident à chacun que l'aventure ne pouvait pas s'arrêter là. El Comité, c'est avant tout la continuité de la belle histoire de la musique cubaine, en rendant à la fois un chaleureux hommage aux générations passées (Chucho Valdés, Emiliano Salvador ou Gabriel Hernandez), à certains incontournables comme Miles Davis, mais c'est également le moyen pour ces jeunes musiciens de s'exprimer différemment.

L'orchestre de salsa cubaine La Mecánica interprète avec brio la musique de Portabales, d'Arsenio Rodrigues, Ignacio Piñero, Nico Saquito, les plus belles voix de la musique cubaine. De concerts en festivals, il réconcilie tous ceux pour qui l'expression des corps, à travers la danse, est autre chose que de simples gesticulations.

DE POURQUERY

Fondé il y a tout juste dix ans, le Supersonic du saxophoniste et vocaliste Thomas de Pourquery est une machine stellaire infernale, qui depuis sa création a parcouru tous les festivals de jazz et autres galaxies musicales. Avec une fougue et un talent inimitable, le groupe a convaincu toute la critique et fait découvrir aux publics les plus divers les célestes joies du pianiste Sun Ra.

Album de l'année aux Victoires du Jazz 2014, Artiste de l'année en 2017, 2021 marque un nouveau répertoire et un troisième album « Back to the Moon », composé au premier confinement, avec son groupe d'extra-instrumentistes et inséparables camarades. Une musique toujours sous la houlette de Sun Ra bien entendu, mais aussi de John Coltrane, de Charles Mingus ou encore de Caetano Veloso, une pulsation profonde issue de la great black music.

FRED WESLEY

Le tromboniste le plus célèbre de la planète jazz funk sera en clôture de cette 17e édition avec le New JB's ! Icône de la très selecte famille du funk, Fred Wesley a collaboré avec James Brown, Maceo Parker, George Clinton, Bootsy Collins.

Ce tromboniste inspiré par le jazz, aux accents de soul music et de gospel, fait en ce moment rugir son trombone avec une nouvelle mouture des JB's.

Tout simplement décoiffant, il invente un phrasé au trombone reconnaissable entre tous, inspiré par le jazz, aux accents de soul music et de gospel envoûtant.

Véritable légende, il demeure aujourd'hui un modèle pour la nouvelle génération de r'n'b. Toujours un événement !

ET ENCORE

À seulement 23 ans, Ariel Bart chamboule les codes. Soliste du « Jérusalem East & West Orchestra », reconnue pour ses collaborations avec la scène down-town new-yorkaise, Ariel se distingue avant tout par la qualité de ses compositions. Des qualités qui n'ont pas échappé au label RopeaDope, un des étendards du nouveau son US, sur lequel est paru cette année « In Between », un premier album aux envolées oniriques. Pour sa première tournée en France en 2022, Ariel Bart présentera un trio d'une grande élégance (harmonica, piano, violoncelle).

Parmi les guitaristes qui peuvent revendiquer l'héritage de Django Reinhardt, Biréli Lagrène s'impose : bien sûr, il a compris et pérennisé le timbre si particulier, les estafilades guitaristiques, le swing calorifère qui caractérisaient la poésie de son illustre aîné. Mais chez Biréli, il y a une manière de dépasser la virtuosité pure afin d'atteindre un ordre supérieur de qualité : au point que son jeu peut nous faire douter qu'un Django eût vraiment existé avant lui.

Programme complet et détaillé/billetterie : www.eclatsdemail.com.

0 commentaires
Envoyer un commentaire