Limoges 23° C
vendredi 19 août

Valoriser davantage les énergies de récupération

14h00 - 13 juillet 2022
Valoriser davantage les énergies de récupération
- © (© Mathieu Fontaine / Limoges Métropole)

Les réseaux de chaleur sont un outil important de la transition énergétique.

En effet, les réseaux de chaleur de Limoges Métropole sont classés par l'association AMORCE comme écovertueux car ils offrent à leurs clients une chaleur " verte ", à un tarif compétitif pour les usagers et dans de bonnes conditions de transparence. Limoges Métropole reçoit chaque année le label écoréseau de chaleur.

Produite principalement à partir de l'énergie de récupération de la Centrale Énergie Déchets et de la centrale biomasse du Val de l'Aurence (une des plus importantes de Nouvelle-Aquitaine), la chaleur distribuée par les réseaux à près de 18 000 équivalents-logements (environ 200 GWh/an) est à plus de 75 % " verte ".

Dans ce cadre, la Ville de Limoges a produit un schéma directeur de chacun des réseaux de chaleur en 2018 avant le transfert de compétences à Limoges Métropole au 1er janvier 2019. Ces schémas ont identifié plusieurs actions pour augmenter significativement la part des énergies renouvelables et de récupération sur le territoire de la communauté urbaine.

L'une d'entre elles revient à interconnecter deux réseaux de chaleur de Limoges Métropole pour permettre à la Société de Distribution de Chaleur de Limoges (" SDCL ", filiale de Dalkia) d'importer la chaleur récupérée auprès de la Centrale Énergie Déchets, acheminée par transit sur le réseau " SDCLB " situé dans le quartier Beaubreuil.

Cette décision a conduit à la réalisation de la station d'interconnexion inaugurée le 8 juillet dernier. Elle s'appuie en effet sur la volonté partagée par la filiale de Dalkia " SDCL " et la Métropole de valoriser davantage les énergies de récupération et de faire bénéficier au plus grand nombre d'une chaleur produite par une énergie renouvelable et de récupération.

Financement de l'opération

Limoges Métropole a investi près de 2,2 M€ TTC comprenant les travaux de réseaux, d'étude de la faune, de défrichage, de replantation…), avec le soutien de l'État à hauteur de 400 000 euros (DSIL – Dotation de Soutien à l'Investissement Local) dans le cadre du Plan de relance.

De son côté, SDCL, filiale de DALKIA et concessionnaire du réseau du Val de l'Aurence et partenaire historique de la Métropole de Limoges a investi plus de 2,2 M€ pour la réalisation des équipements relatifs au réseau de chaleur (sous-station, pompes, régulation…).

0 commentaires
Envoyer un commentaire