Limoges 8° C
mardi 29 novembre

Emma Rina sacrée Miss Haute-Vienne 2022

06h20 - 22 mars 2022
Emma Rina sacrée Miss Haute-Vienne 2022
Leslie Da Costa, Emma Rina, Chamira Seck

Durant toute l'année 2022, Emma Rina sera l'ambassadrice du département, après avoir remporté l'élection de Miss Haute-Vienne 2022. Rencontre.

On pourrait l'imaginer frivole, étant barman le week-end dans un établissement de nuit bien connu des Limougeauds... Une fêtarde de 19 ans ! Que nenni. Emma Rina, la Miss Haute-Vienne 2022, élue lors d'une soirée magnifiquement orchestrée par le comité Miss Haute-Vienne Officiel, a la tête sur les épaules et est actuellement en 2e année de licence de psychologie à l'université de Poitiers. Pas de carrière dans la mode ou l'esthétisme. La Limougeaude aimerait travailler dans la protection de l'enfant ou la protection judiciaire de la jeunesse.

Un choix clairement motivé par une expérience douloureuse alors qu'elle était au collège : " J'ai été victime de harcèlement scolaire avec des violences verbales et physiques. Ma maman s'en est aperçue, l'a dénoncé et a demandé des excuses. Cette élection est un moyen de montrer aux personnes qui ont essayé de me faire du tort que j'ai su garder la tête haute ".

Ce traumatisme a lourdement influencé l'adolescente qui a commencé à manquer de confiance en elle. Autant dire qu'une élection de Miss avec le jugement d'un jury, du public, elle n'y pensait même pas : " Je n'aurais jamais eu le courage de m'inscrire, d'oser m'exposer, d'affronter le regard des gens ".

Numéro 10

Pourtant, après avoir été contactée via Facebook par Johanna, la chorégraphe du comité Miss Haute-Vienne Officiel, l'idée a fait son chemin. " Le soir de l'élection, il y a les cris et les sourires. Lors des défilés, on est sur le devant de la scène. On passe en maillot de bain. Et il y a la prise de parole. C'était très difficile ", raconte celle qui portait le numéro 10.

Les fans de ballon rond pourraient assurément lui avancer que la victoire était courue d'avance en affichant le 10 des grands footballeurs comme Zidane, Maradona, Pelé, Messi, ou encore Platini. La nouvelle reine de beauté préfère y voir un autre " signe " : " Mon tonton est numéro 10 au waterpolo. Ma famille est très importante, elle représente qui je suis. Gagner sous ce numéro est incroyable ".

Et puis arrive l'heure du verdict : " J'ai été très surprise et je ne m'y attendais pas car certaines filles étaient plus belles et plus courageuses que moi. Elles le méritaient tout autant " confie-t-elle avec fair-play.

Sa 1re Dauphine est Leslie Da Costa, 21 ans, étudiante en 1re année de licence d'arts plastiques ; sa 2e Dauphine est Chamira Seck, 24 ans, étudiante en Master 1 des métiers de l'administration à l'IPAG de Limoges, qui effectue en parallèle, un service civique au centre des finances publiques. Aujourd'hui, Emma avance, sans oublier son vécu déjà lourd pour une si jeune femme. Elle envisage d'être membre d'associations en rapport avec les enfants maltraités ou victimes, et de s'impliquer auprès des enfants malades. Là encore, cette décision est dictée par une épreuve, ayant eu un grave problème de santé à l'âge de 5 ans, mal diagnostiqué et donc mal pris en charge. Malgré le diadème et l'écharpe, Emma doute toujours : " Je vais tout faire pour honorer ce titre et rendre fières toutes les personnes qui m'ont soutenue. Mais vais-je être à la hauteur ? ".

0 commentaires
Envoyer un commentaire