Limoges 3° C
samedi 27 novembre

Gilles Clément, l'architecte du paysage

08h00 - 12 novembre 2021
Gilles Clément, l'architecte du paysage
Il a consacré La Vallée, à son jardin-maison niché au creux d'un vallon creusois - ©

« La préséance du vivant » : l'illustre « jardinier planétaire » donnera une conférence le dimanche 21 novembre à Isle.

Toujours en mouvement, Gilles Clément sera le dimanche 21 novembre à partir de 14 h 30 au centre culturel Robert-Margerit à Isle pour une rencontre exceptionnelle sur le thème de la « Préséance du vivant ». Un thème que l'illustre paysagiste, ingénieur horticole, entomologiste, biologiste, instigateur de concepts respectueux de la nature, flore et faune, et écrivain (plus d'une soixantaine de publications dont certaines traduites en italien et en anglais) développera en prélude à une Biennale internationale du paysage programmée de mai à juillet prochains à l'École nationale supérieure de l'architecture du paysage à Versailles où il a enseigné de 1980 à 2012 et dont il est membre du conseil d'administration.

Chargé de cours au Collège de France, il est à l'origine de l'agencement de nombreux sites privés et publics dans le monde entier, dont, en France, le Parc André-Citroën et le Jardin de l'Arche de la Défense à Paris, le Parc Matisse à Lille, ou le Domaine du Rayol dans le Var, déclinant à loisir de fameux concepts florissants - le « Jardin en mouvement », « le Jardin planétaire » et « le Tiers-Paysage » - sur un principe de base, une philosophie intangible : « Faire le plus et le mieux possible, avec le moins possible contre la nature, les énergies et la vie ».

Grand voyageur, il a également parrainé la création d'une licence professionnelle Aménagements paysagers et design des milieux anthropisés ouverte à la rentrée 2017 à Limoges, fruit d'une collaboration entre le lycée agricole et horticole des Vaseix, la Faculté de lettres et sciences humaines de l'Université de Limoges et la Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment.

Natif d'Argenton-sur-Creuse, Gilles Clément a grandi à Oran avant de rentrer en France et de s'installer en 1977 dans la vallée de la Creuse où il a trouvé et aménagé son paradis, édifiant, de ses mains, sa maison en pierres, sans permis, ce qui lui valut quelques soucis avec l'administration... et où, depuis, il soigne équilibre, sagesse et capacité d'émerveillement : « Il faut rester un enfant et humble et respectueux devant le vivant ! ».

En 1991, Gilles Clément a consacré un récit, La Vallée, à son jardin-maison niché au creux d'un vallon, et, dans un autre ouvrage, Le Salon des Berces, il raconte son histoire avec cette vallée de la Creuse, la Vallée des peintres qu'il surnomme « la Vallée des papillons »... (Lire, entre autres, Thomas et le Voyageur, La dernière pierre, Éloge des vagabondes, Le Dindon et le Dodo, Le Grand B.A.L., etc.)

Un bijou d'humour

Immense plaisir car Gilles Clément, très sollicité, sélectionne ses interventions. Plaisir assurément partagé à Limoges et sa région où il a guidé de nombreux émules, et compte de nombreux laudateurs.

En attendant, il n'est pas inutile de (re)lire quelques-unes de ses publications, dont la plus récente, Notre-Dame-des-Plantes, un bijou d'humour sur l'aménagement rêvé de la cathédrale parisienne sinistrée (l'incendie de la mi-avril 2019), cathédrale imaginée en... cathé-serre, soit un jardin de lumière ouvert aux plantes et aux hommes sans distinction d'appartenance religieuse... (ouvrage publié par... Bayard).

Gilles Clément est à retrouver dans le n°25 des Cahiers Robert Margerit à paraître fin novembre, revue littéraire qui fera l'objet d'une présentation le samedi 27 novembre à partir de 14 h 30 à « Page & Plume », en présence d'auteurs et éditeurs.

Conférence dimanche 21 novembre à 14 h 30 au centre culturel Robert-Margerit à Isle, suivie d'une séance de signatures ; ouvrages en vente sur place (rendez-vous proposé par les Amis de Robert Margerit, entrée gratuite dans la limite des places disponibles et des conditions sanitaires du moment, pass sanitaire obligatoire ; renseignements : 06.32.66.96.46 ; contact@robert-margerit.com).

0 commentaires
Envoyer un commentaire