Limoges 29° C
dimanche 13 juin

Vos mots d'amour à vos mamans

11h10 - 25 mai 2021
Vos mots d'amour à vos mamans
Les cadeaux les plus simples sont souvent les plus beaux - ©

Limoges Infos 87 a choisi d'ouvrir ses colonnes à ses lectrices/lecteurs pour la Fête des mères, en publiant leur message pour leur maman. Morceaux choisis.

Dimanche 30 mai, c'est la Fête des mères. Les plus grincheux parleront d'une fête commerciale, que l'amour porté à sa maman n'a pas besoin d'un jour spécial pour être célébré... Au contraire, d'autres saisiront cette opportunité pour montrer, prouver, déclarer leurs sentiments. Cadeaux et petits mots illumineront cette journée, que les enfants comme les adultes oublient rarement.

Je t'aime

Dans les messages envoyés, nous avons reçu ces quelques lignes simples mais emplies de pudeur de Nathalie de Limoges : « Bonne fête maman chérie. Je t'aime. Si simple à l'écrire, si difficile à te le dire. Tous les jours, tu es là pour moi et face à toi, je me sens toujours comme une petite fille. Je sais que je devrais te le dire plus souvent : Je t'aime ».

Un « Je t'aime » renouvelé à de multiples reprises comme pour Stéphane TTT sur Facebook qui avoue : « Ma mère est formidable. Adolescent, elle m'agaçait, elle me couvait, je la trouvais envahissante. Aujourd'hui, je suis papa et je comprends mieux. Ma mère est formidable et je lui porte un amour infini. Elle s'appelle Hélène, mais je ne l'appellerai jamais ainsi. J'aime voir son regard quand je prononce les mots ''maman''. Ma mère est formidable ».

Leopoldine87 met en avant « À maman », un poème de Victor Hugo de 1816 (clin d'œil du pseudo au prénom de la fille de l'écrivain français !) : « Mon cœur me dit que c'est ta fête / Je crois toujours mon cœur quand il parle de toi / Maman, que faut-il donc que ce cœur te souhaite ? / Des trésors ? Des honneurs ? Des trônes ? Non, ma foi ! / Mais un bonheur égal au mien quand je te vois ».

Enfin, Carolyne est ravie : « Maman est loin, car je suis originaire de Lille. Normalement, nous nous voyons deux fois par an. Mais à cause du Covid, je ne l'ai pas vue depuis plus d'un an. Publier ce message est important car la distance est plus forte les années passant. Maman, tu es dans mon cœur tous les jours, j'aimerais tant t'avoir auprès de moi. Tu es comme une bonne fée qui veille sur moi. Ton sourire, ton rire et tes gestes tendres me manquent. Vivement cet été qu'on se retrouve ».

Cadeaux

La Fête des mères est également l'occasion d'offrir un cadeau. Bien sûr, les colliers de nouilles ont marqué des générations, mais la plupart du temps, les bouquets de fleurs et les poèmes sont plutôt de rigueur. À l'école, les maîtresses rivalisent d'ingéniosité même si depuis deux ans, cette tradition est passée à la trappe à cause du Covid-19 et de l'enseignement en distanciel. Néanmoins, la carte ornée d'un énorme cœur ou le dessin réalisé avec application ont toujours la cote.

En chansons

Si l'inspiration vous manque, dans les mails collectés lors de cette opération, nous avons constaté que les paroles des chansons revenaient fréquemment. Mais attention, à chaque âge, son artiste.

Les plus jeunes ont repris « Les yeux de la Mama » de Kendji Girac : « Elle est la splendeur des splendeurs / Elle est la sève, elle est le miel / C'est son sang qui coule dans mes veines / Et des souvenirs par centaines / Bercent mon cœur de mille étoiles /Elle est ma quête, elle est mon Graal / Oh mon Dieu, laissez-les moi / Les beaux yeux de la Mama / Enlevez-moi même tout le reste / Mais pas la douceur de ses gestes / Elle m'a porté avant le monde / Elle me porte encore chaque seconde / Elle m'emportera avec elle / Je lui serai toujours fidèle ».

Les plus « matures » ont cité la plus triste « Mamma » de Charles Aznavour : « Et les femmes se souvenant / Des chansons tristes des veillées / Elle va mourir, la mamma / Tout doucement, les yeux fermés / Chantent comme on berce un enfant / Après une bonne journée / Pour qu'il sourie en s'endormant / Ave Maria / Y a tant d'amour, de souvenirs / Autour de toi, toi la mamma / Y'a tant de larmes et de sourires / A travers toi, toi, toi la mamma / Que jamais, jamais, jamais / Tu ne nous quitteras... ».

Enfin, une « mamiegateau87 » nous a demandé de publier le texte « Les roses blanches » en nous disant « C'est une vieille chanson qui m'émeut beaucoup. Mais je ne sais plus qui la chantait. Pourriez-vous retrouver les paroles ? ». Berthe Sylva mais surtout Tino Rossi en 1962 ou plus récemment Sanseverino en 2014 (dans une version très révisée) ont interprété ce refrain : « C'est aujourd'hui dimanche / Tiens, ma jolie maman / Voici des roses blanches / Que ton cœur aime tant / Va, quand je serai grand / J'achèt'rai au marchand / Toutes ses roses blanches / Pour toi, jolie maman... ».

Pandémie

D'autres internautes ont relié cette fête à l'actualité. Magali d'Aixe-sur-Vienne confie : « Nous venons de passer une année difficile. À cause de la pandémie, beaucoup ont perdu un membre de leur famille. Je pense que pour la première fois, certains n'auront plus leur maman à cause de ce satané virus. Il faut savoir apprécier chaque instant avec les êtres chers, surtout quand ils sont âgés. Je suis heureuse, car dimanche, je partagerai un bon repas avec ma maman. Peut-être seul point positif de cette pandémie : elle a montré combien l'humain était plus important que tout ».

0 commentaires
Envoyer un commentaire