Limoges 4° C
lundi 25 janvier

Élus : Quels sont leurs voeux pour 2021 ?

08h00 - 12 janvier 2021
Élus : Quels sont leurs voeux pour 2021 ?
Émile Roger Lombertie (Thierry Laporte/Ville de Limoges) - ©

Les quatre chefs des principales collectivités ont exprimé leurs voeux souvent par écrit, privés de traditionnelle cérémonie, crise de Covid-19 oblige.

À chaque niveau territorial, ses vœux : Région Nouvelle-Aquitaine, Département de la Haute-Vienne, communauté urbaine Limoges Métropole et mairie de Limoges. Chaque élu a tenu à mettre en avant des souhaits pour les habitants.

ALAIN ROUSSET

« Je suis très heureux de vous présenter mes vœux les meilleurs pour cette année 2021 - une nouvelle année dont nous espérons ardemment qu'elle permettra de tourner définitivement la page de l'épidémie de Covid-19. C'est cette espérance, ce goût d'un après à construire et à reconquérir, que je souhaite partager avec l'ensemble des habitantes et habitants de Nouvelle-Aquitaine. Bien sûr, l'épidémie reste présente ; sans nul doute pour quelque temps encore. Mais, en ce début d'année, l'espoir est là : il tient en 0,3 millilitre et se nomme BNT162b ou encore AZD1222 - c'est le vaccin.
Plus que jamais, ayons confiance en nos scientifiques, chercheurs et professionnels de santé, ayons confiance en ce vaccin, car il est le seul à pouvoir nous protéger durablement de cette maladie sournoise et létale. Gardons en mémoire combien le vaccin dans l'histoire nous a sauvés de maladies graves et invalidantes. Vaccinons-nous, donc, à commencer par les plus fragiles. Chers habitantes et habitants de Nouvelle-Aquitaine, ayons confiance - et d'abord en nous-mêmes ! -, restons unis, et portons ensemble une Région ambitieuse, durable et fraternelle », a écrit le président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.

JEAN-CLAUDE LEBLOIS

Face à la crise sanitaire et à ses conséquences auprès des plus fragiles, « les services du Département ont su déployer toute leur énergie pour accompagner au quotidien les Haut-Viennois, notamment à travers nos compétences sociales. Il est plus que jamais indispensable d'agir et de peser par la protection de tous pour ne pas sceller la fin de beaucoup. Cette période agitée a nettement confirmé combien la question des services publics est centrale. Garant d'égalité et d'accessibilité, le service public est le premier bouclier face aux difficultés, et permet de maintenir les investissements et les commandes pour préserver l'économie et l'emploi local. Il est en cela essentiel à la cohésion nationale et à la relance à venir. Durant ces longs mois de confinement et de déconfinement, la Haute-Vienne a su se révéler comme un département refuge, un département qui a du talent et dont les habitants constituent un trésor vivant qui alimente l'énergie de ce territoire. Ensemble, consolidons ce socle propice à l'épanouissement et accompagnons les initiatives novatrices qui fourmillent !

Je me réjouis d'ailleurs des quelque 400 propositions formulées par des citoyens dans le cadre de nos Assises de l'environnement et de la transition écologique. Ces dernières trouveront une traduction concrète dans les budgets de la collectivité, pour construire la Haute-Vienne de demain.

Pour 2021, je tiens à vous adresser des vœux de réussite, de bonheur, de santé. Tout ce que l'on peut se souhaiter d'ordinaire, mais avec une gravité, une profondeur et une force décuplées par l'année si particulière que nous venons de vivre », a souhaité le président du Département.

GUILLAUME GUÉRIN

« Que 2021 soit symbole d'espérance, qu'elle vous apporte joies et réussites dans vos vies, mais surtout et c'est sans doute l'aspect le plus important dans ce contexte si incertain, une bonne santé pour vous et ceux qui vous sont chers. Je souhaite également adresser une pensée chaleureuse à tous nos habitants dans la peine ou dans la solitude et leur dire de garder espoir dans l'Avenir. Limoges Métropole assume des missions essentielles liées à votre quotidien : soutien à l'économie, transports publics, politique de l'eau, collecte des déchets. Ces compétences sont autant de services que nous avons rendus et que nous rendrons à l'ensemble de la population de notre territoire en 2021.

Pour autant, il sera aussi nécessaire de préparer l'avenir et ce sera l'objet du projet de territoire que nous bâtirons ensemble dans les prochaines semaines.

Au cours de l'année écoulée, nous avons mis en place des dispositifs d'aide financière afin d'accompagner nos PME/PMI, pour les aider à traverser les difficultés qu'elles rencontrent. Nous le savons, personne n'a été épargné, chacun de nous a été impacté. Sachez que malgré les nombreux changements de méthode de travail, nos agents ont su s'adapter à ces nouvelles conditions et nous avons veillé à faciliter votre quotidien et à vous accompagner dans ces moments difficiles que nous avons eu et que nous avons encore à traverser ensemble », a souligné le président de Limoges Métropole.

ÉMILE ROGER LOMBERTIE

Les vœux du maire de Limoges ont été l'occasion de dresser un bilan : « Nous avons réussi à doubler l'aide alimentaire d'urgence dans la majorité des quartiers. Nous avons mis en place un plan d'urgence au bénéfice des entreprises qui n'entraient pas dans les critères des aides nationales. J'ai demandé que la programmation de nos grands chantiers et projets du mandat soit accélérée afin que nos entreprises puissent bénéficier du renfort de la commande publique. Déjà, notre budget d'investissement est maintenu à près de 38M€, grâce à nos économies de gestion, et sans augmenter les taux d'impôts locaux. La Ville a réservé un budget complémentaire exceptionnel de 1M€ en renfort aux associations qui interviennent dans le cadre de l'urgence sociale et nous avons consolidé également le budget du CCAS. Enfin, 11,3M€ seront consacrés à des mesures très concrètes de développement durable ».

L'édile a annoncé : « Nous devons apporter une vigilance particulière aux secteurs de la culture et de l'évènementiel particulièrement éprouvés. En 2021, c'est l'année de nos biennales : Kaolin et Barbotine pour les plus petits, promise à une dimension européenne cette année, et Toques et Porcelaine qui se déroulera alors que nous célébrerons les 250 ans de la porcelaine de Limoges. Nous retrouverons Lire à Limoges en mai comme je l'espère, et dans un format qui se rendra néanmoins compatible avec la gestion de la crise sanitaire ». Il a conclu : « Il serait inconcevable de penser que nous allons reprendre la vie d'avant, au décours d'une crise qui a montré nos insuffisances collectives y compris au niveau international. Je réitère le vœu cette année encore, que 2021 soit résolue à rétablir un pacte social équitable. Que nous continuions ensemble à protéger les plus faibles, ainsi que ceux que vous aimez, de la maladie et des difficultés. Que cette année soit une année apaisée, une année de relance, d'espoir et d'optimisme. Que cette année nous rende heureux dans la confiance trouvée par l'appropriation des habitudes protectrices ».

0 commentaires
Envoyer un commentaire