Limoges 18° C
jeudi 28 octobre

DOSSIER SPÉCIAL HABITAT : Les nouvelles chaudières sont connectées

08h00 - 22 septembre 2020
DOSSIER SPÉCIAL HABITAT : Les nouvelles chaudières sont connectées
Les nouvelles chaudières connectées vont aussi révolutionner les opérations de maintenance (© Alexander Raths) - ©

Toujours plus efficaces pour réguler et programmer votre chauffage, les nouvelles chaudières gaz à condensation sont dotées de leur propre système de connexion permettant le diagnostic d'un dysfonctionnement à distance.

Se chauffer plus efficacement, c'est faire des économies au quotidien. L'idéal est de profiter de la bonne température, au bon moment et au bon endroit, pour un meilleur confort sans gaspiller d'énergie.

Au lieu de laisser échapper les fumées de la combustion dans l'atmosphère, les chaudières gaz à condensation les réinjectent dans le système de production de chaleur. Ce qui réduit les émissions de CO2 et permet de réaliser des économies d'énergie. Avec la régulation de la température ambiante et sa programmation selon les heures de présence dans l'habitat, la facture de chauffage peut être réduite jusqu'à 30 %. « La régulation s'est améliorée en intégrant une analyse automatique de la qualité de la combustion grâce à une mesure dans les fumées ou dans la flamme », souligne GRDF.

Assistance vocale

Les fabricants proposent aussi désormais des applications connectées spécifiques à leurs modèles de chaudière avec un thermostat qui peut être multizone, c'est-à-dire chauffer séparément les pièces à température différente selon les choix entrés dans la programmation. Plusieurs grandes marques développent des thermostats compatibles avec des assistants vocaux domotiques ou sur smartphones. Ainsi, pour ne pas avoir trop chaud la nuit, il vous suffira de demander oralement « baisser la température de 2 °C dans la chambre » en allant vous coucher !

Anticiper la panne

Les nouvelles chaudières connectées vont aussi révolutionner les opérations de maintenance. « Lorsqu'un problème technique affecte la chaudière, le professionnel reçoit une notification par mail.

Il peut alors se connecter à distance pour diagnostiquer l'erreur avant de prendre rendez-vous avec son client », précise GRDF. « Les chaudières seront capables d'enregistrer près de 150 paramètres internes qui seront analysés en continu afin d'identifier des pièces à risques ou potentiellement défectueuses. Il sera ainsi possible de planifier une intervention avant même que la panne n'apparaisse et par conséquent d'éviter la rupture de service ».

0 commentaires
Envoyer un commentaire