Limoges 26° C
lundi 13 juillet

Des masques venus d'Hanoï

12h16 - 22 juin 2020
Des masques venus d'Hanoï
Cette remise de masques illustre un acte de solidarité internationale - ©

La semaine dernière, les infirmiers de l'hôpital de Hanoï ont remis 6 000 masques au CHU Limoges.

Touchés par l'épidémie de COVID-19 qui sévit en France et sur tous les continents, les infirmiers de l'hôpital de Hanoï au Vietnam ont remis 6 000 masques au CHU Limoges par l'intermédiaire de l'association d'Aide au Développement de la Chirurgie au Vietnam (ADCV). L'établissement hospitalier limougeaud coopère depuis 25 ans avec l'hôpital de Hanoï, par le biais de cette association.
Cet acte de solidarité a reçu le soutien de la compagnie aérienne Vietnam AirLine qui a acheminé le transport gratuitement des palettes de masques via les ambassades de France et du Vietnam.

ADCV

Il est impossible de présenter l'ADCV sans parler de son fondateur le Professeur Bernard Descottes, qui était chirurgien au CHU. Après plusieurs actions menées en Afrique et en Roumanie, il a effectué des missions à l'hôpital Viet Duc de Hanoï comme enseignant et chirurgien. Très admiratif des prouesses réalisées par les chirurgiens vietnamiens, dans des conditions souvent difficiles et sans grand moyen, Il estime néanmoins qu'il est nécessaire d'associer aux missions médicales la participation d'autres professionnels de santé (infirmiers, aide-soignants), afin d'améliorer les soins pré, per et post-opératoires.

En 1995, il propose aux médecins (chirurgiens, anesthésistes) et personnel soignant de son service et bloc opératoire, de créer une association, l'ADCV qui aura pour particularité d'être pluridisciplinaire.

Malgré la disparition du Pr Bernard Descottes en 2009, et selon son vœu, l'ADCV poursuit ses missions. Depuis 2014, l'action de l'association s'est élargie vers les soins palliatifs, la prise en charge de la douleur, les services d'anesthésie réanimation pédiatrique et en chirurgie pédiatrique.

0 commentaires
Envoyer un commentaire