Limoges 9° C
jeudi 29 février

Dans notre dossier spécial habitat : Chauffage, connectez, optimisez, économisez !

08h30 - 11 mars 2020 - par Info Haute-Vienne
Dans notre dossier spécial habitat : Chauffage, connectez, optimisez, économisez !
20 à 30 % d'économies sont possibles (©Goodluz - stock.adobe.com) - ©

« Le chauffage représente 66 % des consommations énergétiques d'un foyer », précise l'Ademe. En 2017, la dépense annuelle moyenne des Français pour chauffer leur logement s'élevait à 1 683 €. Une part importante dans le budget des ménages que l'évolution des technologies contribue à réduire.

Les solutions connectées aident en effet à se chauffer plus efficacement et donc à faire des économies. Dans le sillage de la domotique, plusieurs applications sont disponibles sur le marché afin d'optimiser la programmation et la régulation de votre système de chauffage. Elles permettent de le piloter à distance sur votre smartphone et de suivre avec précision votre consommation.

En filaire ou via une box internet, la connexion s'établit avec les thermostats électroniques installés sur les radiateurs et avec les capteurs de température. Ceux-ci collectent les informations utiles au système de régulation qui tient compte de la température extérieure et des apports de chaleur, tels que le soleil ou le fonctionnement des appareils de cuisson. Mais aussi du niveau d'isolation de la maison et de son inertie thermique.

Lorsqu'un capteur est placé dans plusieurs endroits de la maison, il est possible de chauffer les pièces à température différente selon les choix entrés dans la programmation.

Ce multizonage intelligent (smart zoning) est compatible avec les radiateurs électriques, les planchers chauffants et s'adapte aux installations de chauffage hydraulique existantes.

À la clé, de substantielles économies. Réguler la température d'un logement permet d'économiser de 20 à 30 % par rapport à un chauffage fonctionnant de manière permanente et baisser la température programmée de 20° à 19° réduit la consommation de 7 %.

0 commentaires
Envoyer un commentaire