Limoges 9° C
mardi 23 avril

Assurance santé : quels sont les besoins des seniors ? (dossier spécial seniors)

07h00 - 22 mars 2024 - par Info Haute-Vienne
Assurance santé : quels sont les besoins des seniors ? (dossier spécial seniors)
Face à des besoins santé allant crescendo, les seniors doivent privilégier une assurance modulable et adaptable dans le temps

La prise en charge des frais de santé est une préoccupation croissante avec l'âge. Il n'est pas toujours évident de s'y retrouver face à une kyrielle d'offres. Quels types de contrats existent ? À quel moment faut-il s'en préoccuper ? Pour quel prix ?

Les dépenses de santé sont au cœur du budget des seniors. Malgré le dispositif 100 % Santé pour l'audition, l'optique et les soins dentaires, la souscription d'une assurance santé reste alors incontournable. Mais comment la choisir ? L'étude publiée cet été par le comparateur en ligne Selectra, qui a passé à la loupe plus d'une centaine d'offres émanant de près de soixante assureurs, donne des éléments de réponse.

Identifier ses besoins

Les problématiques sont très différentes à 60, 70 ou 80 ans. Pour sélectionner la couverture adéquate, il est donc essentiel de bien identifier ses besoins. Certains indicateurs peuvent vous guider. « Les jeunes seniors, entre 55 et 64 ans, représentent un profil en transition entre la vie active et la retraite. Ils n'ont pas encore beaucoup de besoins santé, ce qui ne nécessite pas une couverture très élevée », explique Diane de Kersaint, responsable du pôle finance et assurance chez Selectra.

Vient ensuite la tranche des baby boomers (65 à 74 ans) dont l'état de santé commence à se dégrader. « C'est l'âge clé auquel la mutuelle devient cruciale. Comme les besoins évoluent d'année en année, il faut les anticiper grâce à des garanties modulables et des contrats qui accentuent les postes de soins vraiment nécessaires, tout en conservant un bon niveau de couverture pour les autres pépins de santé ».

Enfin, les aînés - les plus de 75 ans - sont confrontés à la perte d'autonomie et ont surtout besoin d'accompagnement, alors même qu'ils affichent le niveau de revenus le plus faible parmi les seniors.

Selon la professionnelle, « il faut ici des garanties renforcées sur des postes spécifiques puisque les principaux soucis médicaux sont déjà connus, mais aussi anticiper certains maux courants, comme la perte d'audition et la baisse de la vue ».

L'anticipation, la clé

d'une bonne protection

Si les besoins évoluent en fonction de la tranche d'âge, c'est pourtant à la soixantaine qu'il faut se projeter sur ses futurs ennuis de santé pour les anticiper ! Comme le confirme Diane de Kersaint, « l'âge idéal pour trouver une mutuelle spécifique pour seniors se situe au moment de la prise de la retraite ». En effet, non seulement vous êtes encore en capacité de vous lancer dans un comparatif méticuleux du marché mais les tarifs proposés seront également plus avantageux. À l'inverse, plus vous serez âgé, plus il sera périlleux de changer d'assureur puisque vous représenterez un risque trop élevé à couvrir.

Tout l'enjeu est alors de sélectionner dès la soixantaine un contrat modulable et adaptable dans le temps en fonction de l'évolution de vos besoins. Pour cela, le mieux est encore de réaliser des simulations de contrat en poussant les curseurs au-delà de vos impératifs actuels. On ne va pas se mentir : c'est évidemment l'opération la plus complexe, mais aussi la plus importante pour assurer vos vieux jours.

Le prix ne fait pas tout

Attention, dans cette chasse au contrat, le prix ne doit pas être votre seule priorité.

« Il faut aussi regarder tous les services additionnels qui peuvent faire la différence », conseille la représentante de Selectra. En tête de liste, de plus en plus de personnes âgées se tournent vers les médecines douces pour améliorer leur quotidien. Or, d'une offre santé à l'autre, ces pratiques peuvent ne quasiment pas être prises en charge. Même chose pour les prestations paramédicales telles que la kinésithérapie, qui sont souvent remboursées à un niveau équivalent à 55 ou 75 ans alors que les besoins sont plus importants à un âge avancé. N'oubliez pas non plus de vérifier quelle enveloppe financière est allouée au matériel médical et autre appareillage dont vous pourriez avoir besoin d'ici quelques années. Au-delà des garanties des contrats, la disponibilité et l'accessibilité du service client et des facilités de paiement sont en outre des critères essentiels lorsqu'on perd en autonomie.

Un marché

en cours d'évolution

Si l'on trouve aujourd'hui pléthore d'assurances santé seniors, le format packagé, et par conséquent peu modulable, reste encore la norme, loin de l'intérêt des assurés. Le constat dressé par Selectra tend en effet à montrer que « les néo-assureurs digitaux sont peu adaptés au public retraité » en raison de formules trop rigides. Du côté des assureurs traditionnels, les acteurs mutualistes présentent « les contrats les plus accessibles aux petits budgets, avec de bons niveaux de garantie mais pas toujours adaptés aux besoins spécifiques », précise Diane de Kersaint. Pour du sur-mesure très couvrant, il faut alors se tourner vers les assureurs non mutualistes, plus onéreux.

Face au vieillissement des Français et aux besoins identifiés des seniors, la spécialiste l'assure : « Le marché va devoir évoluer pour mieux répondre à cette demande croissante ».

0 commentaires
Envoyer un commentaire