Limoges 9° C
jeudi 29 février

Lecture musicale avec le pianiste Simon Ghraichy

18h25 - 16 janvier 2024 - par Info Haute-Vienne
Lecture musicale avec le pianiste Simon Ghraichy
Simon Ghraichy a fait de ses racines un héritage sonore (© Antonin AM)

Dans le cadre des Nuits de la lecture, afin de promouvoir le livre et la lecture auprès des jeunes publics, pour animer la vie du campus et favoriser l'accès à la culture aux étudiants, le service culturel de l'université de Limoges participe cette année encore à cette 8e édition.

En partenariat avec la BU de droit et Anecdotes, le 20 janvier à 20 heures, Espace Simone-Veil à Limoges, Simon Ghraichy, pianiste citoyen du monde, et Philippe Olivier, savant historien de la musique, ont été invités pour une lecture musicale extraite de leur dernier livre Toccata, Bermuda, Corona (Ed. Est), préfacé par F. Hollande.

Toccata, Bermuda, Corona est le produit d'une étrange et féconde rencontre entre Simon, un jeune pianiste qui a fait de ses racines (français d'origine libanaise et mexicaine) un héritage sonore, et Philippe, un historien de la musique et un acteur culturel au parcours impressionnant. Ils conversent et convergent sur un sujet essentiel : comment attirer dans les concerts classiques un public nouveau toujours intimidé d'entrer dans une citadelle culturelle.

Leur conversation longue de plusieurs mois se déroule durant la crise interminable du COVID. Les drames, les confinements, les catastrophes sont autant d'occasions de partager leurs itinéraires.

Simon revient sur les épreuves qui n'épargnent pas le Liban depuis des années et qui a fait resurgir chez lui les images de son enfance. Celles d'une guerre civile et des déchirures qui perdurent. Il décrit la musique comme la seule langue qu'il parle sans accent. Et son piano comme le but de son existence.

Philippe et Simon nous font partager d'un jour nouveau (ou peut-être d'une nuit nouvelle) leur conception d'une musique sans frontière, ni géographie, qui n'est ni temporelle et pas davantage catégorielle. Le classique, les variétés, le jazz participent de la même fête, c'est l'hymne au « crossover » ou tout simplement en français au mélange, à la transgression et au lancement de ponts. À ce qui dérange et unit.

Ils en appellent à l'audace, à la création, à la liberté, à l'esprit volcanique et au ressaisissement culturel. Le mal de l'avenir c'est l'incapacité à vivre pleinement le présent. Ce ne sont pas les épreuves qui nous arrêtent ou nous épuisent. C'est la tristesse qu'elles nous infligent qui nous paralyse et nous empêche d'aller de l'avant.

Tarifs : Gratuit étudiants / Plein : 18€ / Passeport culturel : 12€. Réservations : https://my.weezevent.com/ simon-ghraichy ou serviceculturel@ unilim.fr

0 commentaires
Envoyer un commentaire