Limoges 9° C
jeudi 29 février

Quel budget pour ce Noël 2023 ?

18h10 - 05 décembre 2023 - par Info Haute-Vienne
Quel budget pour ce Noël 2023 ?
La moitié des parents a profité des vacances de la Toussain pour commencer les achats.

Pour Noël, le budget moyen pour les cadeaux par enfant est de 124 € selon une étude de Kidexpo : un chiffre en légère baisse de 6 % par rapport à 2022.

Les catalogues dans les boîtes aux lettres, les pubs sur Internet et les rayons dans les grandes surfaces ont revêtu leurs habits de fêtes. Cadeaux et chocolats sont en bonne place. Vraisemblablement, la moitié des parents a profité des vacances de la Toussaint pour commencer les achats, désireux de lisser les dépenses sur deux mois, ou ont attendu le Black Friday.

Dans le cadre du salon Kidexpo au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, un sondage a été réalisé et révèle que pour 2023, le budget « cadeaux » moyen par enfant est de 124 €, un chiffre en légère baisse de 6 % par rapport à 2022 (132 €). Toutefois, cette diminution reste plus faible que celle observée entre 2021 et 2022 (-16 euros, soit -10 %). Aussi, deux tiers des parents disent avoir l'intention de réduire le nombre de paquets cette année. En moyenne, il se situe autour de quatre par enfant, et neuf si l'on ajoute ceux offerts par la famille élargie (grands-parents, oncles, tantes...).

Une baisse liée à l'inflation

Ce recul est bien évidemment la conséquence de l'inflation et de la baisse du pouvoir d'achat, même si les parents/grands-parents ont bien du mal à « priver les petits, quitte à se sacrifier sur autre chose, comme l'alimentaire. Noël, c'est la fête des enfants, le moment où on aime leur faire plaisir. Il faut garder la magie de ces instants », expliquent certains adultes qui avouent en avoir ras-le-bol de se serrer la ceinture toute l'année. « Donc, Noël, c'est non ! ».

Pour les professionnels du secteur, l'augmentation du prix moyen des jouets de 5 % depuis le début de 2023 est également un facteur à ne pas négliger.

Enfin, « la conscience écologique » des parents joue aussi un rôle important. À l'instar de l'électroménager ou des vêtements, la seconde main dans le milieu du jeu et du jouet a trouvé son public avec, par exemple, des braderies organisées par des associations caritatives, et pas uniquement pour les familles au budget serré. Toutes les classes sociales se dirigent, sans plus aucune honte, vers des produits réparés-revendus pour lutter, entre autres, contre la surconsommation. Ainsi, six parents sur dix (61 %) disent s'interroger sur le besoin et l'utilisation avant d'acheter. Quasiment la même part rapporte avoir recours à l'occasion (59 %), ou acheter principalement en promotion (57 %).

0 commentaires
Envoyer un commentaire