Limoges 9° C
jeudi 29 février

Écrire et éditer en Limousin Incontournables Cahiers Robert Margerit !

07h00 - 22 novembre 2023 - par Info Haute-Vienne
Écrire et éditer en Limousin
Incontournables Cahiers Robert Margerit !
Gilles Clément dubitatif quant au rapport de l'Homme avec la Nature

Le numéro 27 des Cahiers Robert Margerit, déclinant notamment des variations sur le thème très actuel des rapports de l'Homme avec la Nature, vient de paraître. Un riche sommaire regorge de signatures bien connues en Limousin.

Rester fidèle à l'ombre tutélaire margeritienne tout en flirtant avec le présent, tel est l'esprit avec lequel a été conçu ce numéro 27 des Cahiers Robert Margerit, revue littéraire annuelle célébrant le plaisir d'écrire et de publier en Limousin, résonnant comme un appel à accompagner les auteurs « installés » et à découvrir les primo-écrivains. En saluant la précieuse implication des éditeurs sans lesquels une ambition, aussi valeureuse que possible, resterait à l'état végétatif de manuscrit, sur un coin de bureau ou dans un tiroir.

La vie et l'écriture. Voyages en écriture(s). « C'est le plus violent des bonheurs » assurait Marguerite Duras, apparentée aux orfèvres, ceux-ci ciseleurs de phrases, passeurs d'émotions, témoins et colporteurs sensibles d'histoires vécues ou fantasmées. Les temps et les mœurs changent, fouettés par le progrès ; si la plume Sergent Major repose dans des plumiers de collection, laissant le stylo tenir tête aux claviers, le cerveau, lui, garde la main tout en se sachant à son tour menacé par... l'intelligence artificielle.

Reste le talent.

Et du talent, il y en a sur ce territoire limousin où les Tristan l'Hermite, Gaucelm Faidit, Bernart de Ventadorn, peuvent se flatter d'avoir suscité la multiplication des pleins et déliés, marqueurs d'un temps révolu. Bergounioux, Millet, Duneton, Tillinac, Peyramaure, Signol, Michon, Fleutiaux, Soumy, Blanzat, Colombier, Giraudoux, Clancier, Delpastre, Margerit, Lacarrière, pour ne citer qu'eux, ont pris le relais, porte-drapeaux (plumes) d'une créativité et d'un savoir écrire reconnus. Éléments de référence d'un patrimoine qui n'a de cesse de s'enrichir : Belezi, Faye, Bouysse, Delaporte, Viguié, tracent à leur tour un sillon où germe de la prose en barres.

Depuis leur création en 1992, initiée par Georges Emmanuel Clancier et Julien Gracq - excusez du peu ! -, Les Cahiers Robert Margerit sont progressivement passés de... l'introspection à l'extrospection, le culte d'une personnalité aussi forte soit-elle ayant ses réductrices limites, celles du temps qui passe. S'ouvrir au temps présent et à celles et ceux qui le vivent intensément, le célèbrent ou en stigmatisent en filigrane les travers : revue de référence, Les Cahiers Robert Margerit s'inscrivent dans ce mouvement naturel. Ce numéro 27 décline des variations sur le thème très actuel des rapports de l'Homme avec la Nature sous la griffe notamment de Gilles Clément, Sébastien Vidal et Jean-Guy Soumy, auxquels sont associés Christophe Gatineau et Jacques Lacarrière.

Il ouvre ses colonnes à trois textes en forme d'autofictions, signés Josèphe Viallard (clin d'œil à Françoise Sagan), Jean Colombier (sa mamie et le rugby) et Florence Delaporte (sur le plateau de la Croix-Rousse, à Lyon), et consacre trois grands formats relevant de l'Histoire : l'un dédié à Marcel Marceau dont beaucoup découvriront l'admirable passé à Limoges ; le deuxième resituant l'importance de l'égyptologue bessinaud Jean-André Périchon-Bey, et le troisième honorant les troubadours limousins, célébrés par Gérard Gonfroy. Autres invités harponnés : le super-flic et romancier Rémy Lasource et Olivier Rolin dont le nouveau roman, Jusqu'à ce que mort s'ensuive, écrit en résidence à Guéret et Limoges, est attendu pour janvier.

L'abondante chronique des parutions de l'année, la filière livre et les hommages aux disparus complètent un riche sommaire où s'affichent nécessairement Robert Margerit (à Paris) et Raymond Queneau en Limousin.

Présentation de ces Cahiers et café littéraire avec Christian Viguié (Le coureur de serpents, nouveau roman, éd. Les Monédières) le samedi 25 novembre à 14h30 au Théâtre de La Passerelle, 5, rue du Gal-du-Bessol (entrée libre).

Les Cahiers Robert Margerit, numéro 27. 330 pages, 20 euros. Édité par l'Association des Amis de Robert Margerit : avenue du Château, Parc des Bayles, 87170 Isle (05.55.05.08.77 ou contact@robert-margerit.com).

0 commentaires
Envoyer un commentaire