Limoges 9° C
jeudi 29 février

Les Farces et les Nouvelles de Tchekhov débarquent à l'Union

19h25 - 04 avril 2023 - par Info Haute-Vienne
Les Farces et les Nouvelles de Tchekhov débarquent à l'Union
Les personnages vivent tous dans l'univers finissant de la Russie du XIXe siècle

Avec de courtes pièces en un acte, Pierre Pradinas va combiner différentes Farces et Nouvelles et s'emparer de toute une galerie de personnages composée par Anton Tchekhov. A découvrir du 17 au 20 avril.

Ce sont des pièces courtes qui se suivent mais qui ne se ressemblent pas. Il y en a des tragiques, des cocasses, des comiques. Évidemment, c'est une formidable matière de jeu pour les comédiens (Quentin Baillot, Louis Benmokhtar, Romain Bertrand, Aurélien Chaussade, Laure Descamps, Maloue Fourdrinier, Maud Gentien, Prune Ventura) ! À la mise en scène, Pierre Pradinas s'empare de la galerie de personnages qui émaillent l'univers de Tchekhov, à la fin du XIXe siècle en Russie : paysans, employés de banque, personnes endettées en lutte dans un monde malade. Le public assiste à un enchaînement de pièces courtes chargées de rire, de raillerie cruelle et de beaucoup de tendresse. « Depuis longtemps déjà, les farces et les nouvelles de Tchekhov nous accompagnent. Le projet de les porter à la scène a toujours été associé avec l'idée de les présenter dans des lieux singuliers qui n'ont pas forcément vocation au théâtre : tréteaux, places, châteaux, jardins, plein airs, parvis, salles des fêtes... Le contexte actuel nous incite à penser une forme légère, adaptable, et modulable dans sa durée. Nous voulons créer un spectacle de proximité, jouable aussi sur de grands plateaux, de mélanger des comédiens de plusieurs générations, dans l'idée d'échange, de transmission et de solidarité avec ceux qui commencent ce métier », explique Pierre Pradinas.

TROIS PIÈCES TROIS NOUVELLES

Trois pièces et trois nouvelles ont été choisies : Les méfaits du tabac, La demande en mariage, L'ours, Un drame, La choriste, Une bonne fin. Leur format court intéresse particulièrement. Tchekhov bien sûr y excelle. Elles s'adressent à un large public. Elles ont l'exigence et la profondeur de ses grandes pièces. La farce ici n'est pas ce que l'on croit. Bien sûr elle induit le rire, cruel, mais finalement, elle montre les gens avec beaucoup de tendresse.

« Dans ses pièces comme dans ses nouvelles, Tchekhov décrit des personnages qu'on est peu accoutumé à voir sur scène et qu'il fait vivre littéralement comme Daumier dans ses dessins : paysans, employés de banques, personnes endettées qui luttent dans un monde malade, replis sur soi. Ils vivent tous dans l'univers finissant de la Russie du XIXe siècle, mais nous avons vraiment l'impression de les avoir rencontrés. Comme dans Chaplin, l'humanité des personnages est inséparable du burlesque. C'est une magnifique matière de jeu pour les comédiens », rajoute le metteur en scène.

Billetterie : billetterie.theatre-union.fr ou 05.55.79.90.00.

Lundi 17 avril 20h ; mardi 18 avril 12h30 suivi d'un déjeuner, et à 20h ; mercredi 19 avril 12h30 suivi d'un déjeuner ; et à 20h ; jeudi 20 avril 19h.

0 commentaires
Envoyer un commentaire