Limoges 20° C
dimanche 19 mai

Désengorger le centre-ville d'Aixe-sur-Vienne

20h10 - 07 mars 2023 - par Info Haute-Vienne
Désengorger le centre-ville d'Aixe-sur-Vienne
Les enjeux sociaux, économiques et écologiques ont été présentés aux élus et partenaires

Les travaux de déviation de la RD 20 à Aixe-sur-Vienne ont débuté il y a quelques semaines. L'objectif principal de cette opération est de désengorger le centre-ville de la commune, traversé chaque jour par 5 000 véhicules venant de la RD 20, dont environ 7 % de poids lourds.

Dès les années 2000, les élus des communes concernées ont demandé une liaison nouvelle directe avec la RD 2000 depuis la RD 20. Cet aménagement répond à plusieurs objectifs.

Il doit diminuer le trafic dans le centre-bourg d'Aixe-sur-Vienne et ainsi réduire drastiquement les nuisances sonores, olfactives et vibratoires, considérables dans ce secteur et accroître le confort de vie des riverains.

Il vise à améliorer la sécurité des usagers et prévenir les accidents liés à un flux dense : le gabarit des voies dans le centre-bourg mais également dans le hameau de Lageaud qui supportent actuellement un trafic de poids-lourds particulièrement important, n'est pas adapté à la circulation de ces véhicules.

Enfin, il s'attache à accompagner la revitalisation économique et démographique des territoires du Sud-Ouest de la Haute-Vienne et plus spécifiquement le désenclavement du bassin de vie et d'emploi du Pays des Feuillardiers en facilitant le déplacement entre les villes du territoire et en les reliant via la RD 2000 notamment à Limoges et aux grands axes routiers.

INTÉRÊT PUBLIC

Dans le cadre du développement des modes actifs (espaces piétonniers, bandes cyclables) prévu dans ce projet, le centre-bourg vient d'être aménagé et piétonnisé, et sera encore plus sécurisé par l'éloignement du trafic de la RD 20. La déviation permettra également de se conformer au PLU intercommunal de la communauté de communes du Val de Vienne, dont fait partie Aixe-sur-Vienne, le projet constituant la limite entre les espaces naturels et agricoles et ceux à urbaniser ou urbanisés. Enfin, cette déviation s'inscrit également dans le cadre des engagements du Département en matière de mobilité douce ou alternative à la voiture individuelle. Ainsi, l'accotement stabilisé de 1,50 m permettra d'offrir une bande multifonctionnelle pour tenir compte entre autres des modes doux, facilitant ainsi le déplacement des cyclistes mais également le dépassement des engins agricoles.

De plus, une aire de covoiturage d'une vingtaine de places sera réalisée à proximité du giratoire de la RN 21.

MILIEU NATUREL

Les espèces emblématiques du secteur sont le Grand capricorne, la Lucane cerf-volant et le Sonneur à ventre jaune Afin de limiter au maximum les impacts du projet sur la faune, la flore et les habitats, différentes mesures ont été proposées par le Département.

Celles mises en œuvre pendant la phase chantier se feront sous le contrôle d'une écologue.

Celles prévues au cours de la phase d'exploitation seront conduites avec l'accompagnement du Conservatoire d'espaces naturels Nouvelle-Aquitaine.

Deux sites en particulier ont été identifiés pour le déploiement des actions de compensation écologique : « La Gaubertie » et « La Pouge ». Les compensations représentant au moins 4 fois l'impact lié à l'aménagement (haies, boisements, etc.).

0 commentaires
Envoyer un commentaire