Limoges 9° C
mardi 23 avril

Deux numéros inédits avec Sarah Abitbol dans « Supernova 2023 » d'Holiday on Ice

07h00 - 15 février 2023 - par Info Haute-Vienne
Deux numéros inédits avec Sarah Abitbol dans « Supernova 2023 » d'Holiday on Ice
Sarah Abitbol porte un message d'espérance

Du 28 février au 1er mars, Holiday on Ice se produira avec son nouveau spectacle « Supernova 2023 » au Zénith de Limoges transformé en patinoire pour les besoins du show. L'invitée d'honneur est Sarah Abitbol, qui détient l'un des plus beaux palmarès du patinage sur glace français.

Pourquoi avoir accepté d'intégrer ce spectacle d'Holiday on Ice ?

J'avais envie de repatiner avec des numéros inédits. Je ne suis pas remontée sur la glace depuis 9 ans, même si j'entraîne avec des petits galas aux États-Unis.

En quoi consistent ces deux numéros ?

Il y a de nombreuses surprises. Au départ, je patine en solo et j'ai 15 ans. Tout va bien, je suis rayonnante. Les paroles de la chanson ont été spécialement écrites pour moi. Puis la musique devient mystérieuse... Les fleurs et les peluches tombent au sol. Une vingtaine de patineurs arrive avec des élastiques qui forment une toile d'araignée. Vais-je en sortir ? Même si c'est subjectif, on comprend très bien la métaphore à travers cette chorégraphie. Comme mon corps a parlé à 15 ans, j'avais envie qu'il parle aussi dans cette toile d'araignée. En deuxième partie, j'arrive sur la glace à terre avec un tissu qui forme une fumée noire. Ensuite, je suis portée par des partenaires, je me relève et je finis en beauté : c'est ma renaissance sur la glace.

Ces deux tableaux sont une référence à votre vie privée et intime...

Celui qui ne connaît pas mon histoire peut voir cette toile d'araignée comme des monstres, puis je me relève car dans la vie, on a tous eu des accidents de parcours. C'est un message d'espoir que je transmets.

Justement, comment vous sentez-vous aujourd'hui ?

Ça va de mieux en mieux : je suis à 70 % guérie. Il y a encore des progrès à faire. À Noël, je suis allée dans un centre commercial avec ma fille et j'ai pu me promener, déjeuner sans chercher la sortie. Je peux conduire la nuit. J'ai pris un train toute seule... Je progresse tous les jours depuis que j'ai réussi à poser le mot « viol ». Et bien sûr, je peux repatiner, car patiner pour moi, c'est respirer, et ce devant mon public qui m'a tant manqué.

Avez-vous suivi un entraînement sportif particulier pour cette reprise ?

Depuis un an et demi, je m'entraîne en salle de sport avec du vélo, des abdos, des lombaires, des étirements, du yoga, de la zumba, des longueurs de piscine, et des séances de trois heures sur la glace deux à trois fois par semaine avec des tours de piste pour faire travailler le cœur, avec des jambes de bois afin de redevenir la sportive de haut niveau que j'étais à l'âge de 20 ans.

Holiday on Ice vous permet-il de porter plus largement votre message...

Holiday on Ice soutient mon combat de femme, de cœur : c'est inédit et c'est une chance. C'est la première fois qu'une artiste sur glace évoque les violences sexuelles dans un numéro même si on le « devine ». Aussi, c'est une très belle alchimie Holiday on Ice/Sarah Abitbol. L'émotion tant pour le public que pour moi va être très forte. De plus, j'ai déjà pu rencontrer le public lors de conférences avec mon association « La voix de Sarah » (www. lavoixdesarah.org), à la suite desquelles j'ai été applaudie pour cette libération de la parole et de l'écoute.

0 commentaires
Envoyer un commentaire