Limoges 24° C
lundi 17 juin

Un attachement principiel aux valeurs de concorde et de tolérance

11h15 - 20 décembre 2022 - par Info Haute-Vienne
Un attachement principiel aux valeurs de concorde et de tolérance
Une plaque placée en miroir de la devise républicaine « Liberté, égalité, fraternité »

Par cette inscription symbolique, placée en miroir de la devise républicaine " Liberté, égalité, fraternité " figurant déjà sur le perron du bâtiment, l'objectif de la collectivité départementale est de réaffirmer son attachement principiel aux valeurs de concorde et de tolérance, encore trop souvent bafouées ou meurtries.

À côté de ce mot, un arbre rappelant les arbres de la laïcité essaimés dans les collèges de Haute-Vienne depuis deux ans. Pour rappel, le premier arbre de la laïcité a été planté au collège de Saint-Mathieu le 9 décembre 2020. Quelques jours après l'effroyable assassinat de Samuel Paty, le Conseil départemental souhaitait ainsi marquer son soutien à l'ensemble des équipes éducatives des collèges du territoire, et souligner le travail précieux réalisé chaque jour auprès des jeunes haut-viennois, afin que ces derniers deviennent des adultes éclairés, tolérants et libres de penser par eux-mêmes.

Douze arbres ont ensuite pris racine dans des établissements durant l'hiver 2021. Le 5 décembre dernier, c'est au collège de Pierre-Buffière qu'un chêne rouge a été planté. Il en a été de même au collège de Couzeix le 13 décembre. À terme, chacun des 34 collèges sous la responsabilité du Département aura son arbre de la laïcité.

La volonté du Département est que chaque plantation donne lieu à divers échanges, projets, et travaux autour de la laïcité dans les établissements scolaires. La collectivité départementale poursuit ce travail en direction de la jeunesse : un parcours laïque et citoyen pour tous les collégiens haut-viennois sera en effet mis en œuvre à la rentrée 2023. Il s'agira de faciliter l'appropriation du principe de laïcité et des valeurs de la République, de favoriser l'apprentissage de la démocratie et de faire émerger une conscience citoyenne chez les jeunes.

0 commentaires
Envoyer un commentaire