Limoges 6° C
jeudi 08 décembre

À l'ouest, le baseball cultive sa différence

18h00 - 06 juillet 2022
À l'ouest, le baseball cultive sa différence
Deux terrains permettent la pratique en fauteuil

Créé en 2007, le club POL baseball Haute-Vienne a très rapidement souhaité ouvrir une section handisport. Une initiative pertinente car le club vient de se voir confier par sa fédération la responsabilité du développement de ces pratiques.

Si le club POL baseball Haute-Vienne a été créé à Oradour-sur-Glane, c'était surtout pour permettre aux habitants de l'ouest du département et du nord de la Dordogne de pratiquer la discipline. Il a ainsi contribué à développer ce sport en facilitant l'organisation d'un championnat entre les quatre clubs haut-viennois. Très orienté sur la pratique des jeunes, le club s'est rapidement intéressé au handisport. « La création de cette section émane d'une recherche personnelle, car j'ai subi deux opérations du dos avec le risque de me retrouver en fauteuil roulant. Puis, j'ai constaté que le besoin d'une pratique adaptée était bien réel », se souvient Jean-Marie Boulay, agent de développement du club, qui propose aussi d'autres déclinaisons de la discipline, notamment le baseball5.

Ce baseball de rue, qui a vu le jour à Cuba, a débarqué en France il y a cinq ans. « On y joue sur des terrains plus petits, sans bâton ni gant, simplement à la main. Les règles sont facilement assimilables et les matchs ne durent que 20 minutes. C'est donc un sport très dynamique, très intensif, qui plaît beaucoup aux enfants et que l'on peut également pratiquer à l'intérieur », précise-t-il.

Cette discipline est complémentaire au baseball, car elle en reprend toutes les bases et s'avère donc idéale pour son apprentissage. Deux des quatre sites du club, Saint-Gence et Veyrac sont entièrement consacrés au baseball5. Le club a aussi développé un prototype de structure gonflable pour fermer le fond des terrains, qui a été repris par la fédération.

SPORT ADAPTÉ

Le POL baseball Haute-Vienne, qui a déjà été pionnier de ce sport en Nouvelle-Aquitaine, travaille à la création du premier championnat jeunes de baseball5 et souhaite également développer d'autres pratiques alternatives, comme le baseball adapté et handi-baseball, dont le blind baseball pour les déficients visuels. En mai dernier, le comité départemental a organisé une conférence sur ce sujet en présence de Tom Nagel, le président de la commission fédérale sport et handicap. « Nous y avons rencontré des éducateurs spécialisés qui ont détaillé les bienfaits du sport pour les différents types de handicap, ce qui nous a encouragés à poursuivre nos actions », souligne Jean-Marie Boulay. Deux terrains sont aménagés pour accueillir des fauteuils et un troisième a été sonorisé. Le club organise régulièrement des actions de sensibilisation à la pratique aveugle et participera au coaching de l'équipe de France engagée dans le tournoi des taupes qui se déroulera aux Pays-Bas mi-août. « Pour la remercier de son implication dans nos projets, nous avons proposé à Audrey, une personne à mobilité réduite en service civique au comité départemental, de venir avec nous. Ce sera un challenge logistique très intéressant à relever ».

En septembre, le club envisage d'ouvrir une nouvelle section de ballfit, une discipline destinée aux personnes souhaitant reprendre une activité sportive en douceur, sans compétition. « Cette pratique très ludique permet de se réapproprier son corps et ses mouvements, et de travailler son souffle », prévient-il.

Avant cela, du 11 au 13 juillet, le club organise un stage sportif sur le complexe de Javerdat pour les enfants de 6 à 15 ans. L'occasion de découvrir le baseball piscine, mais aussi la boxe, la lutte, le handball et le cricket.

0 commentaires
Envoyer un commentaire