Limoges 8° C
mardi 29 novembre

Écritures collectives : vous avez dit collectives ?

16h00 - 11 mars 2022
Écritures collectives : vous avez dit collectives ?
Laurie-Anne Estaque participe aux ateliers de micro-édition

Des rencontres sont organisées par l'association PAN ! sur le thème des Écritures collectives, du 5 mars au 29 avril, dans le cadre du Printemps des poètes 2022, dans les départements de la Haute-Vienne et de la Creuse.

Cette manifestation se déroule principalement les samedis du mois de mars. Elle propose des rencontres avec des auteurs, des éditeurs ou des collectifs particulièrement engagés dans la question des écritures collectives. Elle croise les interventions et les paroles de poètes, de romanciers, d'éditeurs, mais aussi de plasticiens, qui s'interrogent sur ces thèmes : avec qui ou quoi fait-on du collectif quand on écrit, quand on dessine, quand on publie, ou même quand on lit ? Peut-on se représenter les actes d'écriture comme des manières de mobiliser des collectifs, et dans quel but ? En quoi la dimension collective de l'écriture est-elle essentielle à toute pratique poétique et artistique ?

Cette manifestation voudrait aussi initier un ou plusieurs processus d'écriture à plusieurs, en prenant le mot "écriture" dans un sens élargi. Des ateliers micro-édition, les 12 et 19 mars, proposeront aux participant.e.s une activité de prise de notes, et d'édition de chacune de ces journées d'échange, animés par des plasticiens (Laurie-Anne Estaque, Le Poisson...), avec la contribution des auteurs invités : Cédric Scandella, Christophe Fiat, Franck Leibovici, Sandra Lucbert. Une lecture par arpentage, le 24 mars, permettra aux participants de s'approprier ensemble un texte qu'ils "réécrivent" à mesure qu'ils le découvrent. Enfin, les discussions formelles et informelles que nous cherchons à susciter tout au long de ces rencontres peuvent être vues comme des moments d'écriture collective, libres, et improvisés avec les publics participant à ces rencontres !

Programme complet : www.pan-net.fr

0 commentaires
Envoyer un commentaire