Limoges 7° C
jeudi 27 janvier

Un Noël écolo, durable, bon pour la planète

07h00 - 17 décembre 2021
Un Noël écolo, durable, bon pour la planète
Opter pour des emballages faits maison/main afin d'éviter la surconsommationde papier, de plastique... - ©

Loin de la frénésie consumériste, certains (de plus en plus nombreux) ont choisi d'adopter des comportements et des gestes plus " durables ".

La première démarche toute simple est de privilégier la qualité à la quantité de cadeaux. Un choix qui fera du bien à la planète et au porte-monnaie.

Certains optent pour les cadeaux groupés, ou le tirage au sort : chaque personne n'offre qu'un seul cadeau à un seul membre de sa famille. Autre suggestion : le cadeau personnalisé avec un prénom ou avec les photos de tous les membres de la famille dans un cadre rigolo, sur un calendrier, sur un arbre en bois imaginé par la fratrie... Ceux qui sont agiles de leurs mains et ont l'esprit clairement créatif pourront confectionner un livre de cuisine avec des recettes transmises de génération en génération, des boîtes à bijoux décorées de l'objet d'une passion. Enfin, grâce aux ateliers de fabrication de produits d'hygiène à partir d'ingrédients naturels, pourquoi ne pas offrir un savon, une crème de jour ou un baume avec une odeur/un goût spécifique grâce aux essences essentielles ?

Jouets d'occasion

Chaque année en France, près de 61 millions de jouets (souvent fabriqués en Asie) sont vendus à Noël, soit plus de huit cadeaux par enfant - qu'il va parfois manipuler quelques minutes avant de les laisser de côté ! Depuis plusieurs semaines, de nombreuses associations caritatives et des ressourceries/recycleries proposent des ventes de jouets d'occasion, très souvent en bon état voire neufs ou remis en état.

Cadeaux utiles

L'un des autres axes d'un Noël écolo est de favoriser les cadeaux utiles et durables : électroménager, outils de bricolage ou de jardinage, équipement sportif... ce dont les personnes ont réellement besoin et non un caprice, qui finira au fond d'un placard ou d'une armoire, même pas déballé.

Cadeaux temps

Offrir du temps... Mais du temps pour quoi ? Justement du temps pour soi, pour faire ce que l'on veut, ce qu'on ne peut pas se permettre d'habitude. Un week-end à deux ou avec ses copines/ses potes, un après-midi baby-sitting pour aller " se faire belle ", se faire pomponner, pour assister à un match, un concert... Les " bons " sont également possibles : un bon pour quatre heures de ménage, deux heures de repassage, de jardinage...

Emballages

C'est l'un des points noirs des anti-gaspi. Ils sont certes jolis, colorés, brillants mais en une seconde, ils sont détruits et gonflent les poubelles des lendemains de fête. Les papiers cadeaux et autres bolducs polluent... énormément. Aussi, pour emballer vos présents, vous pouvez réutiliser vos papiers cadeaux de l'an passé ou du dernier anniversaire en les stockant, en les ayant repliés correctement ou en les remettant en rouleau.

Vous pouvez aussi prendre du papier journal ou du tissu avec la technique japonaise des furoshiki. Et pourquoi ne pas se servir d'un carton d'expédition déjà utilisé ou d'une boîte à chaussures ?

Et pour le sapin ?

Pas de Noël sans sapin. Mais lequel installer dans son salon ? Six millions de sapins de Noël naturels sont vendus chaque année, contre 1 million de sapins artificiels. On a tendance à penser qu'un sapin synthétique, réutilisable tous les ans, est plus écologique qu'un sapin coupé en pleine forêt. Pourtant, un arbre artificiel émet l'équivalent de 8,1 kg de CO2 pour sa production et pour son transport, tandis qu'un conifère naturel émet 3,1 kg de CO2. Il faudrait garder son sapin en plastique plus de 20 ans pour rentabiliser son impact carbone sur la planète. L'Agence de l'environnement et de la maîtrise d'énergie (Ademe) estime la durée de conservation des arbres artificiels à six ans seulement.

0 commentaires
Envoyer un commentaire