Limoges 3° C
samedi 27 novembre

Celya Tharaud élue Miss Élégance Limousin

10h00 - 11 novembre 2021
Celya Tharaud élue Miss Élégance Limousin
Maéva Ruchaud (2e dauphine), Celya Tharaud Miss Élégance, Amandine Frappat (1re dauphine), Marie Campino (Prix de la culture générale) - © Bruno Béziat/ID Studio

Âgée de 19 ans, Celya Tharaud est la nouvelle Miss Élégance Limousin 2021 pour Miss Élégance France 2022. Samedi 23 octobre, elles étaient onze en lice pour l'élection.

Elle jouait à domicile pourrait-on dire... Il y a quelques jours, la Panazolaise Celya Tharaud a été élue Miss Élégance Limousin 2021 pour Miss Élégance France 2022, lors d'une soirée qui avait lieu au Rok à... Panazol !

Étudiante en deuxième année de BTS MCO (management commercial opérationnel) à Alternance Limousin à Limoges, elle effectue son alternance dans une grande surface limougeaude, et espère devenir manager dans le monde de la mode.

Ayant déjà décroché l'écharpe de 1re dauphine de Miss Élégance Limousin 2020 pour Miss Élégance France, elle a souhaité concourir à nouveau « poussée par ma famille. Je me suis dit que je n'avais rien à perdre, que j'allais voir ce que l'avenir me réservait. Aussi, j'ai voulu retenter l'expérience, explique-t-elle. Puis, j'avais envie de vivre une élection en présentiel car l'an passé, elle s'était déroulée en distanciel à cause des contraintes sanitaires ».

Une décision qui n'aura pas été vaine puisque la jeune femme a raflé la couronne et pourra donc accéder à Miss Élégance France en mars 2022 pour représenter le Limousin : « C'est un honneur. J'ai toujours vécu en Limousin. Je vais pouvoir faire connaître cette région qui m'a vu grandir, mettre en avant son patrimoine... »

Critères moins stricts

Si Celya confesse avoir rêvé d'être une Miss quand elle était petite, elle n'a pas choisi ce concours par hasard. En effet, les critères physiques imposés sont moins restrictifs : taille abaissée à 1m63 et âge limite augmenté à 26 ans, contre 1m70 et 24 ans pour le comité Miss France, ce qui n'est pas représentatif de « la femme française, mesurant en moyenne 1m62. Des petites filles s'identifient aux Miss, il est donc important de promouvoir une image plus en adéquation avec le réel ».

Une tête bien faite et bien pleine... qui a d'autres ambitions que d'être simplement « belle et tais-toi ». « J'aimerais pendant cette année sensibiliser le grand public au harcèlement scolaire pour en avoir été victime au collège et au lycée. J'étais très timide, réservée, trop gentille » avoue celle qui confie : « Avec le temps, j'ai fait un travail sur moi, et l'écharpe de 1re dauphine l'année dernière m'a aidée à reprendre confiance en moi, à me dire que j'en étais capable. Ce que je suis devenue est une victoire par rapport à tout ce que j'ai pu être avant ».

Ses loisirs

Outre la course à pied, la fashionista, fan d'Yves Saint Laurent, a une passion plus... surprenante : l'accordéon avec un répertoire allant du bal musette à la variété moderne. « Décédé aujourd'hui, mon grand-père en jouait tout comme ma mère et j'y ai pris goût étant enfant. Ils m'ont tout appris ». Et la demoiselle ne possède pas n'importe quel piano à bretelles : ses doigts virevoltent sur un Maugein !

0 commentaires
Envoyer un commentaire