Limoges 18° C
jeudi 28 octobre

Et si la solution était la production de dihydrogène ?

07h00 - 14 octobre 2021
Et si la solution était la production de dihydrogène ?
Limoges Métropole entend bien baisser de moitié la consommation énergétique globale du territoire (© Sabine Massé) - ©

Limoges Métropole a adopté son Plan Climat Air Énergie Territorial en mars 2021, et entend bien baisser de moitié la consommation énergétique globale du territoire et tripler sa production d'énergies renouvelables.

Une des pistes étudiées concerne la production d'hydrogène, projet qui s'appuierait sur un développement simultané de la production d'hydrogène et des usages sur le territoire. La production de dihydrogène (H2) se ferait par électrolyse de l'eau par la société Storengy (filiale d'ENGIE). Cela permettrait à la communauté urbaine de tendre vers le zéro émission pour ses services publics, et de s'inscrire sur la route européenne de l'hydrogène dit vert. L'État (via l'ADEME) a été sollicité dans le cadre du plan de relance et la Région Nouvelle-Aquitaine pour qu'ils soutiennent cette solution.

Ainsi, Limoges Métropole, dans son dossier d'appel à projet déposé auprès de l'ADEME, et pour lequel la communauté urbaine a été lauréate, s'engage à étudier l'acquisition de bus ou bennes à ordures ménagères sous 5 à 6 ans qui consommeront environ 300 à 400 kg d'H2 par jour (soit l'équivalent de près de 1 500 litres de gasoil par jour ou la consommation quotidienne de 30 à 40 bus standard).

L'investissement communautaire s'élèverait alors, sur la base des prix 2020, à 17,4 M€ comprenant des aides de l'ADEME (France Relance) à hauteur de 3,3 M€ et de la Région à hauteur de 2 M€.

Le coût global de la production d'H2 est estimé à 7,8 M€ avec des subventions de l'ADEME à hauteur de 2,7 M€ et de la Région pour un montant de 900 000 €.

L'H2 produite serait distribuée dans un premier temps sur le même site, à proximité du carrefour de la N520 et de l'A20, ce qui inscrirait Limoges sur la route de l'hydrogène pour les futurs camions. Le développement du projet se fait grâce aux ressources locales mais a vocation à s'ouvrir sur l'extérieur pour participer au développement exogène du territoire de Limoges Métropole.

Il s'agit donc d'un projet local d'économie circulaire de plus de 25 M€, dont 16,1 M€ financés par Limoges Métropole, 6 M€ par l'ADEME et 2,9 M€ par la Région Nouvelle-Aquitaine.

0 commentaires
Envoyer un commentaire