Limoges 14° C
lundi 20 septembre

Les premiers conseillers numériques sont arrivés sur le terrain

15h00 - 01 septembre 2021
Les premiers conseillers numériques sont arrivés sur le terrain
À Blond, Louis, âgé de 26 ans, a pu signer son contrat d'embauchede chargé de mission (© Préfecture de la Haute-Vienne) - ©

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, Cédric O, secrétaire d'État au numérique, et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, étaient en Haute-Vienne la semaine dernière.

Ce déplacement a permis aux trois ministres de saluer l'arrivée sur le terrain des 62 premiers conseillers numériques France Services recrutés dans le cadre de France Relance. Ils ont eu l'occasion de rencontrer les cinq premiers conseillers numériques accueillis par le département de la Haute-Vienne.

Formés depuis le mois de mai dernier, ces premiers conseillers numériques France Services vont donc dès à présent démarrer leurs activités, organiser des permanences et proposer des ateliers d'initiation au numérique pour ceux qui ne sont pas très à l'aise avec ces outils nécessaires au quotidien.

Lors du périple ministériel haut-viennois, après une halte à Nexon, le cortège s'est rendu à Saint-Léonard-de-Noblat pour inaugurer une maison France Services. Ce « guichet unique » de proximité facilite les démarches et demandes administratives sans être obligé de se rendre en préfecture à Limoges, par exemple. Enfin, un Contrat de relance et de transition écologique (CRTE) a été signé avec Limoges Métropole.

À L'ÉCHELON NATIONAL

1 440 conseillers ont été recrutés et 579 sont déjà en formation. Ils arriveront donc sur le terrain dans les prochaines semaines.

En plus des 3,6 milliards d'euros qu'il affecte au développement des réseaux fixe et mobile, l'État consacre 250 millions d'euros de France Relance pour rapprocher le numérique du quotidien des Français, partout, pour tous. L'objectif est simple : pour mieux former, il faut plus de professionnels, des lieux équipés et multipliés, plus d'outils pour les aidants en première ligne.

Pour Jacqueline Gourault, « Au travers de France Relance, nous avons voulu à la fois garantir à tous les Français une bonne connexion à internet et accompagner dans leurs usages de l'outil numérique ceux qui en ont besoin. Aujourd'hui c'est la concrétisation d'une action essentielle pour faciliter la vie de nos concitoyens. Ces 4 000 conseillers numériques s'ajoutent à l'action que l'État mène avec les collectivités pour déployer un espace d'accueil France Services à moins de 30 minutes de chaque Français. Pour que partout dans nos territoires, l'égalité d'accès au numérique soit garantie ».

0 commentaires
Envoyer un commentaire