Limoges 3° C
samedi 27 novembre

Insolite, vous avez dit insolite...

07h30 - 12 juillet 2021
Insolite, vous avez dit insolite...
Les lodges du parc du Reynou permettent de se réveiller en saluant les girafes - ©

Cet été, 83 % des Français ont choisi de passer leurs vacances sur le territoire national. Parmi eux, une proportion croissante va se laisser séduire par un hébergement insolite.

Finis les hôtels et le camping traditionnel ! L'hébergement insolite a le vent en poupe. Cet automne, l'Observatoire de l'insolite a dressé le bilan de la fréquentation, qui représente un marché de 260 M€ en 2019.

En France, environ 1 000 domaines (soit 13 098 lits) proposent une offre insolite, la majorité se trouvant dans le Sud-Est (24 %) et l'Ouest (23 %). Le Top 5 des destinations est l'Aquitaine, la PACA, la Bretagne, Rhône-Alpes et Midi-Pyrénées.

Les cabanes constituent l'hébergement insolite le plus fréquent au sein des domaines (43 %) et ont connu une très forte progression d'implantation depuis 2012 : +257 %. Actuellement, les taux d'occupation les plus importants concernent la maison de hobbit, la cabane sur l'eau, la bulle, la tiny house et l'écolodge.

Succès

Si l'insolite se porte bien, c'est qu'il bénéficie du changement des habitudes : les Français voyagent plus et plus près. La fonction de recherche « à moins de 2 heures de... » est très utilisée sur les sites spécialisés. Le modèle de 2 à 3 semaines de vacances consécutives a tendance à disparaître : on se fait plaisir sur une plus courte durée. Certains veulent éviter la foule en partant en moyenne ou basse saison et en semaine, quand cela est possible. Tendance qui devrait s'accentuer cet été au vu du contexte sanitaire. De plus, les hébergements insolites correspondent à la sensibilité écologique, le goût du terroir et du tourisme rural qui se développent ces dernières années.

Trois raisons

Pourquoi choisir un hébergement insolite ?

Pour sortir des sentiers battus. En effet, qu'il s'agisse d'une cabane perchée, ou d'un phare, l'expérience sera unique ! Ce type de séjour est une idée parfaite donc, pour les plus aventureux qui souhaitent découvrir de nouvelles façons de voyager.

Pour s'évader durant deux jours. Un week-end est déjà un voyage en soi. Pour le rendre insolite, imaginez-vous par exemple, en amoureux dans une bulle igloo transparente sous les étoiles ou avec vue sur la campagne environnante ? Même à quelques minutes de votre domicile, vous vous sentirez déjà ailleurs. Une véritable coupure du quotidien !

À chaque occasion, son escapade insolite. Un séjour « glamping » dans une bulle en polycarbonate peut être l'occasion pour célébrer un moment particulier dans votre vie, marquer un évènement qui vous tient à cœur comme un anniversaire, un mariage, avec un souvenir encore plus mémorable !

En Haute-Vienne

Bien sûr, dans le département, on peut trouver des yourtes, des tipis, des cabanes perchées, des roulottes et même des cabanes tonneau sous les chênes, avec vue sur la Dordogne. Sa forme originale et son bois épais naturellement isolant créent une véritable ambiance chaleureuse dans cet espace cosy et intime pour deux personnes sans électricité et sans eau !

Mais l'insolite peut aller plus loin avec les quatre lodges du parc du Reynou au Vigen, s'intégrant parfaitement au paysage. Les visiteurs peuvent dormir ainsi au cœur de la plaine africaine, avec en guise de « voisines » des girafes, et de nombreuses autres espèces de ce continent de l'autre côté du globe. Trois habitations sont installées sur pilotis, et la dernière est de plain-pied pour un accès facilité aux personnes en situation de handicap. Elles peuvent accueillir chacune jusqu'à quatre ou cinq personnes. Pour prolonger l'expérience, une activité, d'environ une heure et demie, est proposée aux « zoo lodgeurs » pour entrer dans le quotidien des soigneurs du parc.

En pleine forêt haut-viennoise, de drôles d'hébergements interpellent comme un zome. Le concept est né aux États-Unis dans les années 1960 et le mot vient de la contraction de « zonoèdre » et de « dôme ». Plus simplement, le zome est une construction de forme géométrique composée de losanges agencés en double spirale. Pour certains, il ressemble à une fleur fermée de lotus, pour d'autres à une châtaigne ou à une tête d'ail ! Ce lieu, dépourvu de toute nuisance lumineuse ou sonore, est une étape privilégiée pour renouer avec la nature au pays des Feuillardiers, au cœur du P.N.R. Périgord Limousin.

Dans un même esprit de symbiose avec l'environnement, les bulles transparentes en pays arédien ou dans l'Ouest Limousin, permettent de jouir des merveilles de la nature et d'admirer la voûte céleste depuis son lit. Certaines, version glam pour les week-ends en amoureux, sont même dotées d'un jacuzzi ! Toilettes sèches et douche grâce à de l'eau de pluie récupérée confèrent aux bulles la touche écolo qui séduira les aficionados.

Enfin, arrivées en France il y a une décennie, les tiny houses sont des maisonnettes en bois et matériaux biosourcés, de 10 à 30 m2 en moyenne et montées sur roues. Conjuguant nomadisme et minimalisme, ces mini-maisons incarnent une sobriété heureuse et permettent de réduire son impact environnemental. La seule en Haute-Vienne est dans l'un des vastes prés de la Ferme de Garance à Châteauponsac. Avec une surface de 15m2, tout est judicieusement pensé et l'espace optimisé. Finalement, cette « petite maison » écoresponsable et 100 % autonome s'apparente réellement à un habitat avec son couchage deux personnes, sa kitchenette toute équipée, sa douche d'une taille identique à celle d'une vraie salle d'eau, et ses toilettes sèches innovantes.

Mais attention, quel que soit l'hébergement insolite que vous choisirez, pensez bien que la déconnexion sera totale : géographique, sociétale et digitale, sans wifi, souvent sans réseau pour votre smartphone...

0 commentaires
Envoyer un commentaire