Limoges 29° C
dimanche 13 juin

Crédit Agricole Centre-Ouest : une année de soutien aux clients et au territoire

12h00 - 08 avril 2021
Crédit Agricole Centre-Ouest : une année de soutien aux clients et au territoire
Frédéric Baraut, le directeur général, et Bruno Tardieu, le président du Crédit Agricole Centre-Ouest - ©

2020 est une année hors norme, marquée par une crise sanitaire sans précédent. Le Crédit Agricole Centre-Ouest a montré sa mobilisation, sa capacité d'adaptation et sa réactivité en maintenant l'ensemble de ses activités au service de ses clients.

La Caisse régionale du Centre-Ouest a consolidé ses positions avec 14 000 nouveaux clients. Au niveau de la collecte, l'encours est en nette progression de 7.2 %.

À l'identique, la progression très dynamique des encours se prolonge avec +9.9 %. Le montant des nouveaux crédits s'affiche à un niveau historique pour la Caisse régionale à 1 326 Mds€.

La dynamique sur les prêts immobiliers se poursuit avec une production record de 746 M€. Dans le secteur de l'assurance, la Crédit Agricole Centre-Ouest est le premier assureur avec 236 800 contrats d'assurance (biens et personnes), en progression de 3.9 % sur tous les marchés (particuliers, professionnels et agriculteurs).

Proximité

La Caisse régionale Centre-Ouest, ce sont près de 1 000 collaborateurs, 700 administrateurs investis en proximité et au service de 328 000 clients.Le PNB (produit net bancaire) s'élève à 179 M€ en léger retrait par rapport à 2019. Le coût du risque subit directement l'impact de la dégradation de l'environnement économique et double sur la période. Ceci s'explique par une hausse des provisions et par une anticipation de la dégradation du risque potentiel sur le portefeuille. Le résultat net, en raison de l'effet du coût du risque et de la marge sur portefeuille, diminue sensiblement à 30 M€, malgré des signes forts de résilience sur l'activité. Ce niveau de résultat lui permet de continuer et d'amplifier son rôle de premier banquier assureur en Indre et en Haute-Vienne. Dans un environnement où certains acteurs cherchent la performance financière en réduisant leur présence sur le territoire, la Caisse régionale a gardé le cap en maintenant ses investissements (100 % humain, 100 % digital) pour préparer l'avenir. Un nouveau concept d'agences collaboratives, dont 4 en 2020 comprenant celle de Couzeix, a été lancé. Le Village de l'innovation de Châteauroux a été ouvert. Le choix du constructeur pour le futur siège social des Casseaux à l'entrée de Limoges a été défini.

Satisfaction clients

La Caisse régionale fait de la satisfaction client sa priorité et est classée première banque avec un IRC (Indice de recommandation clients) positif. Le taux de satisfaction client est de 93 % dans le règlement des sinistres assurance. Elle est parmi les banques les plus compétitives quant à sa politique de tarification au niveau de l'Indre et la Haute-Vienne (enquête CLCV 2020).

Pendant la crise

L'accompagnement du territoire s'est accentué du fait de la crise, avec 1 700 PGE (prêt garanti par l'État) réalisés pour 211 M€. 9 200 « pauses crédits » ont été accordées, soit 58 M€ reportés. Dans le cadre des gestes mutualistes extracontractuels destinés aux assurés professionnels, 2 M€ ont été versés en faveur de plus de 500 clients.

Quelque 313 000 € ont été distribués pour financer des projets ou acheter du matériel dans des EHPAD.

Partenariats mutualistes

Les partenariats et actions mutualistes ont été maintenus. Ainsi, 706 000 € ont été alloués en 2020 à des associations dans le domaine culturel, sportif, sociétal mais aussi pour accompagner des actions à destination des marchés des professionnels et de l'agriculture. Par ailleurs, 600 kg de denrées ont été collectés au profit de la Banque Alimentaire et 2 000 € ont été remis à chaque structure de l'Indre et la Haute-Vienne.

De plus, un mécénat au côté de la Fondation de l'Université de Limoges pour la création d'une chaire expérimentale sur le cancer colorectal a été signé. À noter enfin, 134 000 masques ont été distribués sur le territoire.

0 commentaires
Envoyer un commentaire