Limoges 18° C
jeudi 28 octobre

Garde-corps : l'art de conjuguer esthétique et sécurité (Dossier spécial habitat)

09h00 - 17 mars 2021
Garde-corps : l'art de conjuguer esthétique et sécurité (Dossier spécial habitat)
L'inox, l'aluminium, le bois, le verre sont les matériaux les plus utilisés (© U. J. Alexander - stock.adobe.com) - ©

À l'intérieur de la maison comme sur la terrasse, le garde-corps protège toute la famille contre les chutes dans le vide mais cette barrière de sécurité est également devenue un élément de décoration.

Les balustrades en pierre sont inscrites dans notre patrimoine architectural, bordant les galeries et les parcs des châteaux, ornant les tribunes des cossues bâtisses d'antan. Fixée sur un socle et surmontée d'une tablette sur laquelle s'appuyer, ces rangées de colonnes témoignent de l'évolution des styles décoratifs de ces édifices à travers les siècles.

Parer les chutes

Conçus pour parer au danger des chutes dans le vide, les garde-corps d'aujourd'hui sont également le reflet des tendances contemporaines. Ajourés, ils laissent passer la lumière, adoptant un design pont de bateau, une tendance épurée, style scandinave, ambiance chalet de montagne... Ils peuvent également être pleins avec un panneau en tôle perforée pour créer des motifs fantaisie ou un vitrage de sécurité. L'inox, l'aluminium, le bois, le verre sont les matériaux les plus utilisés.

Au rebord des fenêtres, sur la mezzanine, dans l'escalier, le garde-corps protège toute la famille à l'intérieur de la maison au même titre que la balustrade en extérieur sur la terrasse. Ces éléments de sécurité peuvent être fixés « à la française » sur le dessus de la dalle ou « à l'anglaise » dans son épaisseur, soit sur le côté. Ils doivent être conformes à une réglementation stricte.

Des normes strictes

La présence d'un garde-corps est obligatoire sur toutes les fenêtres des habitations au-dessus du rez-de-chaussée, sur les balcons, terrasses et rampes d'escalier, dès lors que l'espace séparant du sol est de 90 cm ou plus. La hauteur minimale d'un garde-corps est fixée à un mètre mais peut être abaissée à 80 cm lorsque son épaisseur est supérieure à 50 cm. La main courante d'un escalier doit idéalement être située à 90 cm. Pour éviter le passage au-dessous ou au travers, les espaces vides entre les barreaux ou les lisses ne doivent pas dépasser 11 cm à l'horizontale et 11 ou 18 cm à la verticale, en fonction de leur position par rapport à la zone de sécurité en partie basse.

Si le garde-corps est ajouré par des éléments décoratifs, leur espacement est également limité afin de pouvoir bloquer un objet rectangulaire de 25 cm sur 11 cm. 

Une épaisseur minimale est imposée aux panneaux en verre : 8,76 mm pour une surface inférieure à 90 cm et 10,76 mm au-delà, jusqu'à 110 cm.

0 commentaires
Envoyer un commentaire