Limoges 21° C
mercredi 21 octobre

Une année complètement baroque

14h00 - 17 octobre 2020
Une année complètement baroque
Des violons de grande valeur seront prêtés au Conservatoire(© Patricia Garnier/Ville de Limoges) - ©

En partenariat avec le Centre de musique baroque de Versailles, le Conservatoire de Limoges propose à ses élèves, un projet pour les former à la musique baroque, au chant et à la danse avec le prestigieux ensemble des 24 violons du Roy.

Formation instrumentale emblématique des XVIe, XVIIe, et XVIIIe siècles, les 24 violons du Roy se distinguaient des autres formations européennes par sa composition : à la différence de l'orchestre italien qui comprenait quatre parties de cordes (deux pupitres de violons, un pupitre d'altos, un pupitre de basses), l'orchestre français était composé de cinq parties (entre les six dessus de violon et les six basses, prenaient place quatre hautes-contre de violon, quatre tailles et quatre quintes). Ce sont ces 12 « altos » français, de dimensions différentes, qui conféraient aux 24 violons du Roy son architecture sonore particulière.

Ces instruments ayant disparu, le CMBV a pris l'initiative, en 2008, de les faire reconstruire par les luthiers Antoine Laulhère et Giovanna Chittó, avec le conseil de Patrick Cohën-Akenine, directeur musical des Folies Françoises.

Projet pluridisciplinaire

Le projet des 24 violons du Roy - Versailles à Limoges est la première collaboration du Centre de musique baroque de Versailles (CMBV) avec un conservatoire en région, donc le Conservatoire à rayonnement régional (CRR) de Limoges.
Celle-ci comprend la participation du CMBV à la conception du projet 24 violons du Roy - Versailles à Limoges de A à Z ; le prêt de violons baroques de grande valeur au conservatoire permettant aux élèves des temps d'apprentissage nécessaires qui les conduiront à la parfaite maîtrise de ces instruments pour la prestation finale ; l'expertise et la mise à disposition d'intervenants du CMBV pour animer des stages et master classes développant les compétences et connaissances des élèves ; et la « délocalisation » de la conférence du CMBV à Limoges et la promotion de cet événement à l'ensemble du réseau d'acteurs du CMBV.

Dans le cadre de ce projet, le CRR de Limoges déclinera des actions pédagogiques plurielles sur les douze mois autour de la découverte de ses instruments extraordinaires et du répertoire baroque : masterclasses, colloques historiques, recherches musicologiques et éditoriales, échanges et partages pédagogiques, expositions de costumes et production scénique... mais aussi une représentation finale de La Vénitienne de Michel de La Barre (1705) à l'Opéra de Limoges le 18 septembre 2021.

Ce projet va permettre la découverte de répertoires inédits regroupant diverses formations instrumentales, vocales, chorales et dansées.

Tous les départements sont sollicités, du département de musiques anciennes, de la filière voix, du département danse qui aborde notamment les codes de la danse baroque, jusqu'au département de musiques traditionnelles qui bâtit des passerelles pédagogiques entre les traditions musicales écrites et orales.
Les élèves instrumentistes, danseurs et chanteurs en séquence approfondissement (3e cycle) du conservatoire seront, durant ces 12 mois, investis dans la réalisation de ce projet.

L'ensemble des équipes pédagogiques aura le souci de mener les élèves de la découverte de la musique baroque vers une pratique d'excellence, au travers d'un enseignement régulier et d'une exigence de travail.

Le CRR ouvre ce projet aux conservatoires partenaires de la Région Nouvelle-Aquitaine. Ces derniers sont en effet sollicités pour renforcer certains registres ou pupitres : les conservatoires de Bordeaux, Poitiers et Angoulême ont déjà répondu présents.

Intervenants prestigieux

Benoît Dratwicki est musicologue et directeur artistique du CMBV. Spécialiste de l'opéra français des XVIIe et XVIIIsiècles, il est l'auteur de plusieurs livres sur ce sujet.
Patrick Cohën-Akenine est professeur au CRD de Paris-Orsay et au CRR de Versailles, il a travaillé avec les plus grands chefs baroques et crée les Folies Françoises dont il est le directeur artistique et violon-solo. 

Danseur, artiste chorégraphique et professeur de danse classique, Gilles Poirier est de 1994 à 2004, soliste dans La Compagnie de Danse Baroque. En 1995, il travaille à la Commedia dell'Art avec Ferruccio Soleri et la gestuelle baroque avec Philippe Lénaël au sein du Théâtre Baroque de France.
Depuis 2015, il est formateur à la maîtrise du CMBV.

Soliste et chorégraphe, Deda Cristina Colonna est spécialiste en danse baroque et gestes rhétoriques. Elle est diplômée en ballet classique de Novara (Italie) et titulaire d'un diplôme Renaissance et danse baroque à la Sorbonne.

0 commentaires
Envoyer un commentaire