Limoges 29° C
dimanche 13 juin

DOSSIER SPÉCIAL HABITAT : pourquoi pas un plan « fait maison » ?

08h00 - 21 septembre 2020
DOSSIER SPÉCIAL HABITAT : pourquoi pas un plan « fait maison » ?
Établir le plan de sa future maison est un moment clé dans un projet de construction (© Baranq) - ©

Et si vous réalisiez vous-même le plan de votre future maison ? C'est possible grâce à des logiciels en 3D téléchargeables sur internet.

Établir le plan de sa future maison est un moment clé dans un projet de construction. Plusieurs solutions s'offrent à vous : faire appel à un architecte pour bénéficier de son expertise (obligatoire au-dessus de 150 m2), piocher dans les catalogues des constructeurs ou le réaliser vous-même. Cette dernière option est tout à fait autorisée et vous pourrez signer un contrat sans fourniture de plan avec un constructeur.

Plusieurs plans obligatoires

Vous trouverez de quoi vous aider sur internet. Des sites tels que maison.com présentent des plans d'architecte en trois dimensions, utiles pour trouver l'inspiration.
Gratuits ou payants, des logiciels prêts à télécharger, offrent une manipulation facile et un tracé automatique des murs ne réclamant pas de connaissances particulières en technique du bâtiment. Vous pourrez vous laisser guider, à condition d'avoir bien pensé votre projet au préalable.
Plusieurs plans sont nécessaires pour déposer un permis de construire : le plan de masse indiquant l'implantation de la maison sur le terrain et les voies d'accès, le plan de façade concernant l'architecture générale de la maison, le plan de coupe offrant une vue verticale, à l'intérieur. Attention, il faut respecter l'échelle au 1/1000e.

Réglementation

Le plan doit déterminer la surface totale de la maison, la répartition des différents niveaux (plain-pied, étage, sous-sol), le nombre de pièces, la surface de chacune d'elles, leur agencement au sein de l'espace intérieur, leur orientation vers l'extérieur, l'emplacement des ouvertures...
Il faut concevoir les espaces de circulation entre les pièces de manière à limiter au maximum les dégagements, c'est-à-dire les couloirs ou hall. L'usage de la surface disponible doit être optimisée en fonction de l'organisation de votre vie quotidienne mais aussi de son évolution à long terme. Par exemple, en rendant possible un changement d'affectation des pièces.

PLU

Votre plan doit respecter les contraintes du plan local d'urbanisme en vigueur dans la commune où se trouve le terrain à bâtir. Il doit aussi tenir compte de règles de construction obligatoires : application de la réglementation thermique, hauteur de plafond à 2,50 m minimum, une fenêtre au moins dans les pièces principales, installation d'une ventilation mécanique contrôlée (VMC), alimentation en eau potable et système d'évacuation des eaux usées, présence d'une pièce d'eau fermée, d'un WC, d'un évier et d'un emplacement aménagé pour un appareil de cuisson, garde-corps pour les ouvertures de l'étage située à moins de 90 cm du sol, boîte à lettres...
À présent, à vous de composer votre maison idéale !

0 commentaires
Envoyer un commentaire