Limoges 26° C
lundi 13 juillet

Renouvellement urbain : mieux vivre dans les quartiers

08h00 - 19 juin 2020
Renouvellement urbain : mieux vivre dans les quartiers
Le Val de l'Aurence sud et Beaubreuil bénéficieront de ce programme  - © Limoges Métropole

« Quartiers En Mieux » est le nom du nouveau programme de renouvellement urbain de quatre quartiers prioritaires de Limoges.

Quartiers prioritaires, quartiers populaires ou simplement les quartiers. À Limoges comme ailleurs, ces espaces de vie situés en périphérie des villes sont souvent victimes de clichés peu élogieux à commencer par un habitat stigmatisé par des barres d'immeubles.

Avec « Quartiers En Mieux », la communauté urbaine Limoges Métropole, la Ville de Limoges, Limoges habitat et les autres bailleurs s'engagent, avec l'État, à rénover Beaubreuil et le Val de l'Aurence sud, après le chantier de réaménagement des Portes Ferrées, pour les rendre plus agréables, pour améliorer les conditions de vie des habitants, la mixité sociale et l'image de ces deux quartiers.

Ce programme donne l'opportunité de repenser les quartiers dans leur ensemble : revoir l'offre de logements, réorganiser l'espace et les déplacements, renforcer la situation du commerce et des services de proximité.

Ce NPNRU (Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain), qui s'étend jusqu'à l'horizon 2030, a mobilisé de nombreux financements : 240 millions d'euros TTC seront investis entre 2020 et 2030 pour Beaubreuil (hors Fabre d'Églantine) et le Val de l'Aurence sud.

RELOGEMENT

Dans les quartiers de Beaubreuil et du Val de l'Aurence sud, 15 000 Limougeauds sont concernés par ce programme. 1 100 logements environ seront rénovés, avec plus de 500 rénovations lourdes de logements sociaux. 900 seront démolis sur 10 ans et remplacés par la construction de nouvelles résidences, petits immeubles et des maisons dont une cinquantaine de logements neufs en accession, déjà envisagés à ce stade.

Les organismes HLM prévoient à mettre en œuvre un processus de relogement de qualité, permettant de répondre aux besoins des ménages. Le locataire est ainsi au cœur des propositions de relogement, qui prennent en compte les souhaits des ménages. L'impact financier doit être neutre. Une attention particulière est portée à la qualité résidentielle des logements, en privilégiant des logements neufs ou de moins de cinq ans.

De nouveaux équipements sont inclus dans le cahier des charges avec des jardins et des espaces verts partagés, l'aménagement de parkings, la restructuration des écoles, 15 parcs arborés avec des aires de jeux, la création de places...

CONCERTATION

Ce NPNRU fait l'objet d'une large concertation auprès des habitants. Il vise à redonner de l'attractivité aux quartiers et à favoriser la mixité sociale, en outre en agissant massivement sur les logements et leurs abords afin d'une part d'optimiser la qualité résidentielle (rénovations, embellissement et sécurisation des pieds d'immeubles etc.) et d'autre part de permettre l'arrivée de nouveaux habitants (constructions neuves : petits immeubles et maisons). Il vise à améliorer la desserte et l'accessibilité des quartiers par les transports en commun pour privilégier les déplacements vers le centre‐ville et les zones d'emplois notamment, et en favorisant la marche et le vélo lors des déplacements quotidiens. Il inclut le développement de nouveaux services à la population et en rénovant certains équipements déjà présents (écoles en particulier), ainsi que l'enrichissement de parcs et jardins pour créer des espaces conviviaux pour tous.

SIGNATURE

La semaine dernière, la déclaration d'engagement du nouveau programme de renouvellement urbain de Limoges Métropole a été signée par le préfet de la Haute‐Vienne pour le directeur général de l'ANRU, le président de la communauté urbaine Limoges Métropole, le maire de Limoges, le président du comité régional d'Action Logement, le directeur territorial de la Banque des Territoires, le président de l'OPH Limoges habitat et le président de la SA HLM Noalis. Cette signature a officialisé le lancement du renouvellement urbain pour les quartiers de Beaubreuil et du Val de l'Aurence sud.

0 commentaires
Envoyer un commentaire