Limoges 26° C
mercredi 24 juillet

" On s'est battu pour que les Limougeauds aient un petit bout des Jeux " (supplément spécial J.O.)

07h00 - 11 mai 2024 - par Anne-Marie MUIA
« À moins de 100 ans de Jeux, soyons fiers ! » (© Ville de Limoges)

Adjointe au maire chargée des sports à la Ville de Limoges, vice-présidente de Limoges Métropole, et vice-présidente de l'Association nationale des élus en charge du sport (ANDES), Sylvie Rozette s'est battue afin que la flamme paralympique passe par la cité porcelainière.

La Ville de Limoges a obtenu le label " Terre de Jeux " en 2019. Qu'est-ce que cela signifie ?

À l'époque, cela nous permettait de " rentrer dans la danse " des Jeux Olympiques avec des équipements pouvant prétendre à être utilisés pour les Jeux, de relayer des informations, d'organiser des opérations autour des J.O. C'était une façon pour le COJOP (N.D.L.R. : comité d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques) de déléguer une partie de sa communication sur les territoires. L'Aquapolis, comme la piste de BMX, le dojo avec la salle d'armes Robert-Lecomte, le gymnase Henri-Normand, et le parc des sports de Beaublanc*, ont été sélectionnés comme centres de préparation aux Jeux (CPJ), qui sont des équipements susceptibles d'accueillir des équipes françaises et étrangères pour venir s'entraîner en France.

Le 26 août, la flamme paralympique brillera à Limoges, lors du deuxième jour de relais en France. Comment s'est passée cette candidature ?

En fait, nous n'étions pas éligibles car le Département a refusé la flamme olympique sans nous concerter, même si en effet c'était très cher. Nous avons démontré au COJOP qu'il n'était pas possible que ce territoire n'ait pas un petit bout des Jeux. Ce n'était pas gagné ! Ce passage est d'autant plus cohérent que l'athlète le plus titré de la ville est l'handi-judoka Cyril Jonard, le seul sélectionné pour l'instant pour les Jeux.

Quel est le programme de cette journée de fête ?

Dès 11 heures, des animations seront proposées sur la place de la République, place Haute-Vienne et place de la Motte, où la flamme va passer. Elle va parcourir 6 km en 4 boucles dans Limoges avec 24 porteurs dont 3 désignés par la Ville : Camille Lacote et Romain Massinon, les deux titulaires, ainsi que Raphaël Chalot, remplaçant. Le relais en lui-même débutera à 17h30 pour s'achever vers 19h30 par l'allumage du chaudron olympique sur la place de la République, où sera positionnée une dalle de 150m2 à l'effigie des Jeux, qui nous est confiée par le comité olympique. S'en suivra un concert jusqu'à 23 heures. Tout est fait pour que les Limougeauds aient le sentiment d'avoir un petit bout des Jeux chez eux. Flamme olympique ou paralympique, peu importe mais elle passera une fois dans le siècle !

Après le Tour de France l'année dernière, c'est la flamme paralympique qui fait parler de Limoges. C'est une belle promotion pour l'image pour la ville ?

Au-delà de la performance, le sport est transversal : en termes d'exemplarité pour les plus jeunes, de sport de haut niveau, de spectacle sportif… À l'instar de la culture, même s'il l'est peut-être davantage, le sport est rassembleur, festif, et ce n'est que du plaisir.

Enfin, on vous sait fière que la France accueille les J.O…

Les Jeux sont assez décriés, et je ne dis pas que les raisons (sécurité, plateforme de billetterie, prix des billets, transport…) sont mauvaises. Mais on a les Jeux à Paris, en France ! Et c'est une fierté. Nombre de pays aimeraient avoir cette liberté de pouvoir organiser les Jeux Olympiques. Or, les Français les dénigrent énormément. Je pense que ces Jeux vont être magnifiques car nous avons la chance d'avoir de très beaux bâtiments historiques, comme le château de Versailles pour l'équitation, qui seront des sites hôtes des épreuves.

-----------------------------------

* Sans oublier VillaSport à Saint-Yrieix-la-Perche et le Lac de Saint-Pardoux.

L'Aquapolis a été sollicité pour des stages préparatoires de natation, par une délégation canadienne, une indienne, une malaisienne et l'équipe de France de natation handisport.

Limoges Métropole prend en charge l'accueil de compétitions et stages de l'équipe de France handisport depuis 2020 avec les Championnats de France, et même depuis l'an passé une manche de la Coupe du Monde City Para Swimming World Series. Cette année, cette compétition internationale se tiendra les 7, 8 et 9 juin avec un début d'entraînement le 4 juin. Il s'agit de la dernière étape qualificative avant les Jeux Paralympiques. Près de 300 athlètes provenant de 30 nations différentes sont répartis en 14 catégories de handicaps.

À noter également : du samedi 10 août au dimanche 25 août, l'équipe de France handisport viendra s'entraîner à Limoges dont quelques matinales sont prévues à Beaublanc dans le bassin extérieur. Ce sera le camp de base de l'équipe avant son départ pour les Jeux.

0 commentaires
Envoyer un commentaire