Limoges 9° C
mardi 23 avril

« J'aime la campagne, la nature nourricière et douce »

09h10 - 05 avril 2024 - par Info Haute-Vienne
« J'aime la campagne, la nature nourricière et douce »
Anny Duperey vient de publier La Tour des Arènes

Anny Duperey sera présente au salon du livre Chap'Itres en Fête  le 7 avril à Chaptelat.

Le thème du salon est la « nature ». À quoi ressemble la nature avec laquelle vous aimez vivre ?

J'aime la campagne, les arbres, une nature fertile, nourricière et douce. Je me sens très mal en montagne - trop de minéral. Et je ne vivrai pas face à la mer - trop d'eau à perte de vue !

Pourquoi la Creuse ?

Au départ, un hasard : Bernard Giraudeau venait d'y acheter une petite ferme, à rénover entièrement. Nous avons décidé d'en faire notre « maison de famille ».

Vos photos de nature, souvent, mettent en scène le brouillard, l'hiver, des arbres dépouillés. Est-ce la recherche d'une esthétique ou alors cela a-t-il un sens plus profond ?

Évidemment, le mystère des brumes, qui estompent les contours est poétique. Mais j'ai sans doute en moi un fond de nostalgie qui s'exprime ainsi.

Votre dernier roman, La Tour des Arènes (Seuil Éditions) met en scène des femmes en proie à une sorte de crise existentielle. Diriez-vous que c'est un roman sur la générosité ou alors sur l'éloge des femmes libres ?

Ce dernier roman est basé sur mon thème de prédilection : « L'inconscient, l'instinct et le hasard ». Mon personnage principal va les écouter, se laisser guider, et la rencontre hasardeuse avec une SDF fabuleuse va l'aider à résoudre le problème de sa vie.

Et les animaux, les chats, dans tout ça ?

Bien sûr, les chats sont dans ma vie ! J'en ai deux, dont une petite chatte adoptée à la SPA. Compagnons merveilleux. Mais je ne suis pas gâteuse. J'ai rencontré des chats très cons... dont un qui tourne autour de ma maison un authentique salopard !

0 commentaires
Envoyer un commentaire