Limoges 9° C
mardi 23 avril

CHU : huit ans de travaux de modernisation

07h00 - 28 février 2024 - par Info Haute-Vienne
CHU : huit ans de travaux de modernisation
Dupuytren 1 demeure le bâtiment principal, compte tenu de ses capacités d'accueil (650 lits et places de soins aigus)

Près de cinquante ans après son inauguration, le CHU de Limoges va, dès cette année, se lancer dans un vaste chantier de rénovation de son bâtiment historique : Dupuytren 1.

Le chiffre pourrait donner le tournis : 360 millions d'euros. La plus grande opération de restructuration hospitalière à l'échelon national. Alors qu'il a été plusieurs fois reporté, le chantier a bel et bien commencé, même si certaines opérations d'envergure ne devraient débuter qu'en 2025.

« Ce projet majeur a pour objectifs de transformer l'organisation des unités de soins ; d'adapter l'offre de soins et les conditions d'accueil, et améliorer les conditions de travail ; d'élever le niveau de sécurité incendie du bâtiment et renforcer sa conformité aux normes en vigueur ; d'améliorer le confort hôtelier offert aux patients et les conditions de travail des professionnels ; et de moderniser les réseaux principaux d'énergie pour améliorer la performance énergétique globale », détaille la direction.

Mais il s'agit d'un projet « compliqué », comme le rappelle l'architecte Michel Beauvais, mandataire de l'équipe de maîtrise d'œuvre, puisque les quatre chantiers auront lieu en simultané sur des sites occupés. Le maintien des activités de soins implique donc des opérations à tiroirs. Par ailleurs, la densité immobilière importante sur le site principal de Marcland est un facteur complexifiant. En effet, Dupuytren 1 demeure le bâtiment principal de l'établissement, compte tenu de ses capacités d'accueil (650 lits et places de soins aigus) d'une part, et de la présence en son sein des composantes principales du plateau technique (bloc opératoire ; service des urgences adultes ; service d'imagerie ; service de réanimation polyvalente) d'autre part.

Le garage du SMUR

Ce chantier qui a débuté pour 10 mois constitue un préalable à l'engagement des autres phases de l'opération de modernisation. Il correspond à la construction d'un nouveau garage pour les véhicules du SMUR. Le bâtiment tiers, accolé au principal de Dupuytren 1, est ainsi étendu, restructuré et mis en sécurité.

Le nouveau bâtiment « soins critiques - réanimation »

Situé en avant de l'hôpital, le long de l'avenue Martin-Luther-King, ce chantier permet la construction d'un nouveau bâtiment, dans la continuité du plateau technique. Le projet déploie 42 lits de soins critiques sur deux niveaux. En raison de sa localisation et de sa proximité avec l'entrée principale, une organisation spécifique sera mise en œuvre durant le chantier qui s'étendra sur 21 mois.

La rénovation des réseaux primaires

Lancé cette année, ce chantier de 19 mois porte sur des travaux d'infrastructure et de voirie-réseaux divers. Il est planifié en priorité pour assurer les nouvelles distributions des réseaux primaires principaux (électricité, fluides, eau chaude et eau glacée). Outre la modernisation des réseaux principaux d'énergie et de fluides médicaux, cette intervention va permettre de disposer d'un nouveau dispositif de rafraîchissement de l'air, afin de rendre les conditions d'hospitalisation plus confortables.

La restructuration de la tour, du socle et des façades

Cette opération concerne la totalité des deux composantes de Dupuytren 1 (130.000m2) d'où un étalement sur 84 mois de travaux 6 phases : la tour, qui comprend l'essentiel des hospitalisations et certaines consultations spécialisées avec des travaux de restructuration « lourde » ; et le socle, qui regroupe toutes les unités médico-techniques et le nouveau service des urgences adultes et dont le chantier va se déployer simultanément sur plusieurs niveaux. Le projet va renforcer les performances de l'enveloppe thermique du bâtiment (isolation par l'extérieure, remplacement des menuiseries extérieures).

0 commentaires
Envoyer un commentaire