Limoges 8° C
mardi 29 novembre

Aurélie Murat, la " chef d'orchestre " de Lire à Limoges

11h50 - 05 mai 2022
Aurélie Murat, la
Les coulisses de LAL avec Aurélie Murat (Laurent Lagarde/Ville de Limoges)

Coordinatrice de Lire à Limoges, Aurélie Murat connaît la " logistique " de la manifestation sur le bout des doigts.

" Lire à Limoges nécessite une année de préparation pour trois jours de salon. Nous devons gérer, en fonction de la sortie d'un ouvrage, la programmation d'ateliers, de tables rondes, de master classes, des lectures musicales comme avec Louis Bertignac, ou encore des grands entretiens avec Douglas Kennedy, Franck Bouysse, Anne Goscinny, Anny Duperey... Puis après, outre le démontage, il y a encore à faire avec la facturation pour, par exemple, les frais de voyage, hôtel et restauration des 300 auteurs ", explique-t-elle, précisant qu'une cinquantaine d'agents municipaux sont mobilisés tous les jours sur de multiples postes.

Une trentaine de stands

Depuis lundi, le chapiteau de 3.000m2 est en cours de montage sur l'esplanade du Champ-de-Juillet. À l'intérieur, une petite trentaine de stands de dédicaces va être installée avec 21 stands dédiés aux maisons d'édition en région, 4 pour la littérature générale, 1 pour les polars, 1 pour les BD, 1 pour le jeune public et 1 dernier pour les livres d'ici et d'ailleurs. Sans oublier l'espace ateliers, la causerie et le forum, ainsi que le lieu satellite qu'est le CCM Jean-Gagnant. De plus, deux temps non ouverts au public vont demander une organisation particulière : trois rencontres à la maison d'arrêt de Limoges et la visite de 30 auteurs dans 90 classes de la petite section à la Terminale.

Avec un retour à la " normale ", les organisateurs espèrent, comme pour les précédentes éditions, 30 000 visiteurs.

0 commentaires
Envoyer un commentaire