Limoges 26° C
lundi 13 juillet

Le Prix Régine Deforges 2020 annoncé le 16 juin

18h38 - 04 juin 2020
Le Prix Régine Deforges 2020 annoncé le 16 juin
Huit premiers romans ont ainsi été choisis pour concourir à l'édition 2020 - © D.R.

Organisé conjointement par la Ville de Limoges et les enfants de l'auteure et coprésidents du jury, Camille Deforges-Pauvert, Léa Wiazemsky et Franck Spengler, le Prix Régine Deforges récompense chaque année un premier roman écrit par un auteur francophone.

Initialement remis en mai, le nom du lauréat devait être annoncé à Paris en avril et le Prix officiellement décerné lors du salon Lire à Limoges. Si le salon a dû être annulé en raison de la crise sanitaire, la Ville de Limoges a néanmoins souhaité maintenir le prix et récompenser le travail d'un auteur en 2020.

Après délibération du jury, le lauréat du Prix Régine Deforges sera officiellement annoncé à l'Hôtel de Ville de Limoges et en visioconférence avec les membres du jury le mardi 16 juin à 11 heures.

Pour cette 5édition, le jury est toujours composé des trois enfants de l'auteure, ainsi que de David Foenkinos, Noëlle Châtelet, Daniel Picouly, Serge Joncour, Marina Carrère d'Encausse, Julien Cendres, Éric Portais et Gilles Marchand, qui a rejoint le jury cette année.

Les ouvrages proposés par les maisons d'édition sont présélectionnés par un comité de lecture. Huit premiers romans ont ainsi été choisis pour concourir à l'édition 2020 du prix Régine Deforges, le comité de lecture a chroniqué chacun d'entre eux : 77 de Marin Fouque (Actes Sud), Sœur d'Abel Quentin (L'Observatoire), Il fait bleu sous les tombes de Caroline Valentiny (Albin Michel), Ténèbre de Paul Kawczak (La Peuplade), Préférer l'hiver d'Aurélie Jeannin (HarperCollins), Le premier qui tombera de Salomé Berlemont-Gilles (Grasset), Noone ou le Marin sans mémoire de Yann Verdo (Éditions du Rocher), Laisse aller ton serviteur de Simon Berger (Corti).

La Ville de Limoges récompensera le lauréat à hauteur de 3 000 € et financera une campagne promotionnelle à l'échelle nationale.

0 commentaires
Envoyer un commentaire