Limoges 20° C
vendredi 21 juin

Le succès de la caravane du Tour ne se dément pas (supplément spécial Tour de France)

07h00 - 02 juillet 2023 - par Info Haute-Vienne
Le succès de la caravane du Tour ne se dément pas (supplément spécial Tour de France)
La caravane du Tour en 1958

Environ deux heures avant le passage des coureurs, la caravane du Tour distribue des objets promotionnels et des échantillons, avec des véhicules décorés et insolites.

En 1924, le fabricant de pneumatique Wolber profite du passage du Tour de France pour offrir au public des cartes postales publicitaires. Puis en 1930, le passage des équipes de marques aux équipes nationales, voulu par Henri Desgrange, oblige les organisateurs à régler tous les frais des coureurs et même à leur fournir à tous la même bicyclette. À la recherche des financements, H. Desgrange va finalement accepter la présence de véhicules publicitaires au sein de la course : c'est la naissance de la caravane publicitaire du Tour de France.

Non officielles, certaines circulaient déjà, comme le cirage Lion Noir, les réveils Bayard et le chocolat Menier en 1929. En 1937, Joséphine Baker promeut la banane française sur les routes du Tour. En 1948, Ricard fabrique des milliers d'objectifs publicitaires à son nom (casquettes, cendriers...). Yvette Horner, recrutée par les apéritifs Suze en 1954, devient rapidement une « icône » du Tour, jouant de l'accordéon à la fin de chaque étape.

Le nombre de véhicules composant la caravane n'a cessé de croître. En 1935, 25 marques y participent. En 1977, on retrouve 107 véhicules, puis 155 en 1979. En 2004, la caravane était longue de 20 km pour 200 véhicules assurant 45 minutes de spectacle en distribuant 11 millions d'échantillons, coupons et autres petits cadeaux de 42 marques différentes. La direction du Tour choisit toutefois de réduire le nombre de véhicules (211 véhicules en 1995 et 219 en 2006) pour des raisons de sécurité, soit 180 en 2013.

0 commentaires
Envoyer un commentaire