Limoges 8° C
vendredi 01 mars

Tourisme et sport : quelles retombées ? (supplément spécial Tour de France)

07h00 - 31 juillet 2023 - par Info Haute-Vienne
Tourisme et sport : quelles retombées ? (supplément spécial Tour de France)
10 000 à 20 000 personnes sont attendues lors des derniers kilomètres comme en 2016 (© Ville de Limoges)

C'est un argument de poids : les retombées du Tour de France sont énormes, estimées à 5M€ pour les villes étapes. Outre celles liées à l'économie et au tourisme, elles peuvent également avoir une influence sur la pratique du cyclisme.

Une vitrine extraordinaire pour la destination Limoges grâce aux nombreuses images/reportages réalisés par les télés en terrestre et dorénavant avec les drones ! Patrice Foresti, le directeur de l'office de tourisme Limoges Métropole, ne peut qu'avoir le sourire : le Tour de France est couvert par la presse régionale, nationale et internationale notamment par les pays limitrophes comme la Belgique « avec des touristes belges et espagnols qui commencent à revenir après la crise sanitaire. C'est une très belle caisse de résonance pour Limoges ».

Côté pécuniaire, on estime qu'1€ investi équivaut à 3 à 5€ de retombées économiques directes et indirectes. Même s'il n'existe pas d'étude sur Limoges, Albi et Saint-Etienne ont effectué des enquêtes-retours sur le passage du Tour avec 10 000 à 20 000 spectateurs attendus sur les derniers kilomètres. Indépendamment des vrais fans, qui se déplacent d'une étape à l'autre, il y aura les locaux (les Limougeauds), les départementaux (ceux qui habitent la Haute-Vienne, qui viendront à Limoges et Saint-Léonard-de-Noblat), les vacanciers déjà présents qui pourront davantage consommer et pourquoi pas opter pour des visites avant et après l'arrivée/le départ.

« Le taux de remplissage dans les hôtels est quasiment complet samedi soir, avec 3 000 à 3 500 lits réservés. Tous les types d'hébergement en profitent et d'autant plus les campings avec les fans en caravane et en camping-car, explique-t-il. La fréquentation est majoritairement française -famille ou groupe d'amis de 3 à 4 personnes- avec une moyenne d'âge de 45 ans. Toutes les catégories sociales sont représentées car le Tour est une vraie fête populaire ». Tout compris (hôtel + restaurant + souvenir), le panier moyen est de 200 à 250€/spectateur.

CYCLISME

En 2017, la Fédération française de cyclisme regroupait 2 600 clubs et 119 218 licenciés. Mais la pandémie a affaibli la FFC, voyant son nombre d'adhérents baisser en 2020 de 7,9 % par rapport à 2019, et même de 10,5 % pour les licences « compétition ». Un recul qui s'est répercuté dans les comités départementaux. Aussi, à l'instar des grands événements sportifs (Jeux Olympiques, Coupe du monde de foot, de hand...) qui peuvent influencer le nombre d'adhésions (a fortiori quand les athlètes français remportent des médailles), le passage du Tour en Haute-Vienne peut-il avoir des répercussions pour les clubs ? Ludovic Oliveira, le président du Cyclo Racing Club Limoges 87, apporte une réponse mitigée : « L'impact sera difficilement mesurable pour notre club, peut-être sera-t-il plus facilement visible pour la fédération. Toutefois, cela peut donner envie de reprendre le vélo. Nous ne pouvons pas nous référer à 2016 car à l'époque, nous n'avions que peu de licenciés compétiteurs, nous étions alors davantage un club organisateur de manifestations. En revanche, on peut affirmer que le Tour de France est un facilitateur car l'engouement qu'il suscite peut déboucher sur du sponsoring, du mécénat, ou des partenariats ».

Outre leur participation aux animations pour « Limoges fête le Tour » et à la rando-cyclo en hommage à Raymond Poulidor, certains membres seront évidemment présents les 8 et 9 juillet à l'arrivée et au départ.

0 commentaires
Envoyer un commentaire