Limoges 7° C
mercredi 01 février

Prolongation de l'exposition « Partir en Algérie, partir d'Algérie »

07h00 - 17 janvier 2023
Prolongation de l'exposition « Partir en Algérie, partir d'Algérie »
Chaque témoignage est un tableau unique avec ses joies et ses peines (© Ville de Limoges)

L'exposition « Partir en Algérie, partir d'Algérie. 1954-1962 » proposée depuis le 21 octobre par le musée de la Résistance de Limoges est prolongée jusqu'au 20 février.

Cette exposition a été possible grâce aux nombreuses personnes ayant répondu à l'appel aux prêts qui avait été lancé par le musée de la Résistance en septembre 2021. Elle ouvre une page d'histoire à hauteur d'hommes et de femmes qui ont vécu cette guerre.

Le musée de la Résistance donne la parole aux acteurs et témoins de cette période, aux appelés et rappelés, aux pieds noirs, aux harkis, à ceux qui ont vu leur vie basculer, à ceux que les événements politiques et militaires ont rattrapés. Un seul mot lie entre elles ces communautés de destin : l'Algérie. Cependant, Il n'y a pas une guerre d'Algérie mais des guerres d'Algérie. Chaque témoignage est un tableau unique avec ses joies et ses peines. Ils apercevaient non pas une Algérie, mais des « Algérie » avec sa richesse et sa grande pauvreté. Les soldats découvraient une autre culture, méprisée par certains, admirée par d'autres. Mais bien peu restèrent insensibles à ce nouvel univers. Une fois installées sur place, une dichotomie dans la vie quotidienne s'opérait entre les unités opérationnelles et les unités supports ; autant d'expériences différentes et de souvenirs particuliers.

L'exposition retrace aussi le destin de cinq familles de pieds-noirs, toutes installées avant le XXe siècle et rattrapées par les événements militaires et politiques ainsi que cinq parcours de harkis. Tous sont définitivement déracinés.

0 commentaires
Envoyer un commentaire