Limoges 17° C
samedi 24 septembre

Cancellieri reste, Frankamp et Wojciechowski arrivent

18h00 - 14 juin 2022
Cancellieri reste, Frankamp et Wojciechowski arrivent
Massimo Cancellieri est prolongé jusqu'en 2024

Depuis quelques semaines, le CSP propose une « actualité » chargée.

Le coach Massimo Cancellieri est prolongé jusqu'en 2024. Arrivé à Limoges l'été dernier pour la saison 2021-2022, il a fait ses preuves sur le terrain en tant qu'entraîneur de l'équipe professionnelle. Son expertise technique et les résultats obtenus avec l'équipe l'ont très rapidement propulsé au rang des meilleurs coachs de Betclic Elite. Avec une 4e place au classement de la saison régulière et le retour sans conditions en Europe (Basketball Champions League), les objectifs fixés en début de saison sont atteints. Le Limoges CSP poursuivra donc l'aventure à ses côtés pour les deux saisons à venir.

Céline Forte, propriétaire et présidente du Conseil de surveillance du Limoges CSP, explique ce choix : « Quand Massimo est arrivé à Limoges, il était méconnu en France. Aujourd'hui, il est connu et reconnu pour son travail et ses résultats qui parlent d'eux-mêmes. C'est pourquoi l'aventure continue avec notre coach italien « haut en couleurs...» ! Construire sur le long terme est une volonté du club, Massimo a déjà contribué à en écrire une nouvelle belle page, et ce n'est pas fini avec ces playoffs qui s'annoncent passionnants ». Massimo Cancellieri ne cache pas non plus sa joie de poursuivre à Limoges : « Pour moi, être le coach du Limoges CSP est une grande source de fierté et d'honneur. Je voulais commencer un nouveau cycle fait de combativité et de passion partagée ensemble : c'est le meilleur endroit pour le faire. L'avenir avec vous me rend heureux et me donne de la sérénité ».

Nouveau meneur

Conner Frankamp (26 ans-1,85 m), nouveau meneur du Limoges CSP, est venu renforcer l'effectif pour les playoffs.

Crawford Palmer, le directeur sportif du Limoges CSP, commente : « Conner Frankamp arrive pour nous apporter un danger supplémentaire à la mène, et pour pouvoir aborder les playoffs avec toutes les ambitions que l'équipe a méritées par son travail toute la saison. C'est un meneur de jeu dangereux, capable de scorer et mener l'équipe, sans perturber le collectif que nous avons construit. Il doit être complémentaire de nos autres arrières, et nous permettre des rotations dans le backcourt en abordant la série qui nous attend contre Dijon, et - nous espérons - au-delà ». Formé à l'université de Wichita State, ce meneur originaire du Kansas s'est rapidement fait un nom en Europe. En effet, durant la saison 2019-2020, il termine meilleur marqueur de Grèce avec plus de 20 points de moyenne. L'année suivante, il réitère la performance en enregistrant plus de 15 points de moyenne par rencontre en Espagne.

Cette saison, l'ancien joueur de Murcie découvre l'Euroleague avec le Zenith Saint-Pétersbourg, où il tourne en moyenne à 7,8 points, avant de quitter la Russie en raison du conflit avec l'Ukraine et de rejoindre à nouveau la Grèce pour une courte période.

Conner Frankamp finira donc cette saison 2021-2022 sur le banc limougeaud.

Retour

Après un premier passage en terres limougeaudes de 2015 à 2017, Mathieu Wojciechowski signe son grand retour au CSP. 

Entre-temps, cet arrière originaire de Calais a fait ses gammes dans divers clubs de France et à l'étranger : une saison à la JL Bourg, deux saisons en Pologne puis deux saisons à l'ESSM Le Portel.

Durant la saison 2021-2022, il tournait en moyenne à 6,7 points, 5 rebonds et 1,3 passe pour 9,7 d'évaluation en 22 minutes de jeu.

Kevin Anstett, le directeur sportif du Limoges CSP, confie : « Mathieu est devenu au fil des années un joueur versatile avec un impact indéniable dans toutes les équipes où il a joué depuis son départ en Pologne. Sa capacité à évoluer sur les postes 3 et 4 grâce à ses qualités athlétiques, sa taille et son énergie sera un grand atout pour nous. Ses valeurs et son éthique de travail ont été aussi très importantes à mes yeux pour aider à créer cette culture que nous voulons dans le club et l'équipe. Son évolution et sa maturité en tant que joueur lui permettent un retour au CSP avec l'envie de prouver qu'il est aussi un bon joueur dans une équipe européenne ».

0 commentaires
Envoyer un commentaire