Limoges 23° C
vendredi 19 août

Maintien à domicile : nos conseils pour une meilleure prise en charge (Dossier spécial aide à la personne)

07h00 - 20 juin 2022
Maintien à domicile : nos conseils pour une meilleure prise en charge (Dossier spécial aide à la personne)
Les aides sont nombreuses : pour le ménage, les repas, l'habillement... (© Goodluz - stock.adobe.com)

Le maintien à domicile est plébiscité par les personnes âgées. Encore faut-il qu'il soit bien organisé pour continuer à vivre sereinement malgré le poids des ans.

À l'occasion d'une enquête menée dans le cadre de la mission Vivre chez soi, initiée par le secrétariat d'État aux Aînés, les personnes âgées ont plébiscité le maintien à domicile : 90 % d'entre elles souhaitent rester le plus longtemps possible chez elles. D'ailleurs, 92 % des plus de 75 ans y vivent toujours.

Définir les besoins

Toutefois, en avançant dans l'âge, on peut perdre en autonomie. Quand certains actes de la vie quotidienne deviennent compliqués, il est temps d'envisager de mettre en place une assistance pour prolonger le plus longtemps possible la vie à domicile dans de bonnes conditions.

Le maintien à domicile passe par un ensemble d'aides et éventuellement des aménagements du logement. Il est donc indispensable de définir les besoins. Cette étape peut se faire en concertation au sein de la famille.

Cela permettra de sélectionner les services réellement nécessaires à votre parent : téléassistance, aide à la personne (pour l'habillement, la toilette), aide-ménagère (pour le ménage, le rangement, l'entretien du linge), aide pratique (gestion des clés, tri du courrier, aide administrative, bricolage), aide aux repas (courses, préparation et aide à la prise des repas, suivi des régimes indiqués), activités de loisirs (promenades, lecture, jeux de société, accompagnement, aide pour effectuer les exercices de gymnastique douce) ou encore soins infirmiers.

L'aménagement du domicile passe souvent par la salle de bain et notamment par l'installation d'une douche munie d'un siège. Il existe aujourd'hui des équipements spécialement conçus pour les personnes âgées. Les éléments de sécurité peuvent également faciliter les déplacements : la mise en place d'éléments antidérapants, l'installation de barres d'appui, de veilleuses ou encore de chemins lumineux par terre.

Avec la multiplication des organismes d'aide à la personne, on a parfois du mal à s'y retrouver. Il est indispensable de bien s'informer.

Bien s'informer

La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) a mis en place un portail national pour les personnes âgées et leurs proches (pour-les-personnes-agees.gouv.fr), rassemblant toutes les informations relatives au maintien à domicile.

Autre source d'information : les CCAS (centres communaux d'action sociale) qui peuvent vous orienter vers les services existants sur le territoire ou encore les CLIC (centres locaux d'information et de coordination) qui fonctionnent comme des guichets d'accueil pour les personnes âgées, leur entourage et les professionnels de la gérontologie et du maintien à domicile.

Toutes ces structures peuvent également vous informer sur les aides financières disponibles en fonction de la situation de votre parent : exonération de charges sociales, crédit d'impôt, allocation personnalisée d'autonomie.

Qu'il s'agisse d'une assistante de vie indépendante ou d'un service de maintien à domicile, il est indispensable de s'assurer que la personne qui interviendra au domicile de votre parent a bien les qualifications nécessaires.

Enfin, la mise en place d'un système de cahier de liaison peut permettre de suivre plus efficacement le bon déroulement des prestations.

0 commentaires
Envoyer un commentaire