Limoges 17° C
samedi 25 juin

Les émailleurs osent l'impertinence

07h00 - 24 mai 2022
Les émailleurs osent l'impertinence
Conversation - Exposition internationale Isolate Jessica Calderwood (© Serena Nancarrow)

De mai à novembre, un nouvel événement intitulé « Impertinente, la rencontre entre Émail & Métal » propose des expositions, des conférences et des ateliers à Limoges, Bellac, Rochechouart, Saint-Yrieix-la-Perche et Solignac.

«Comment cet art du feu, pourtant si riche de ses diverses applications et pratiques, de ses couleurs flamboyantes et de son passé millénaire florissant depuis le XIIe siècle à Limoges, a-t-il pu vivre un si long désintérêt ? L'art de l'émaillage sur métal doit se révéler sous un visage régénéré. Tel est le constat d'une nouvelle génération de professionnels qui, au sein de notre fédération, le Syndicat Professionnel des Émailleurs Français (SPEF), a repris le flambeau de cette structure limougeaude presque centenaire face à un réel déclin de la filière alors que, paradoxalement, la demande se fait de plus en plus forte dans différents secteurs professionnels de l'artisanat d'art », explique Lise Rathonie, la présidente du SPEF.

Depuis 2016, le SPEF a eu à cœur de maintenir, défendre, stimuler et vivifier ce métier d'art en choisissant la revalorisation et la dynamisation de la filière de l'émail sur métal : reconnaissance du savoir-faire au Patrimoine Culturel Immatériel de France nécessaire pour une candidature au Patrimoine Culturel Immatériel Mondial de l'Unesco ; sensibilisation des jeunes générations par la formation, la transmission des gestes et des savoir-faire ; mise en place d'une stratégie de communication auprès du grand public et des professionnels par des événements ; commande photographique originale au regard sensible porté sur le métier ; enfin, recherche et développement qui demeurent l'axe de nouveaux partenariats, de résidences artistiques...

État des lieux

« Impertinente, la Rencontre Émail & Métal » est un événement culturel et artistique multisite, pluri-partenarial, à l'esprit fédérateur : telle est la volonté de cette nouvelle génération d'émailleurs, désireuse d'affirmer et de mettre en avant un nouveau discours. Cet événement, conçu avec la complicité de l'historien Jean-Marc Ferrer, est un « état des lieux » à partir duquel initier un nouveau point de départ, voire une renaissance en proposant des temps forts de regards croisés sur les différentes facettes de ce savoir-faire lié au métal et au feu.

« Notre objectif est de retrouver une aura créative aussi puissante qu'indispensable pour replacer l'émail sur métal dans une problématique de développement et d'initier un réseau national et international ayant pour centre la ville de Limoges, une capitale emblématique des arts du feu », détaille Lise Rathonie.

Et la présidente du SPEF de conclure : « Sommes-nous pertinents d'avoir eu l'audace d'initier avec autant d'énergie positive cet événement estival ? N'est-ce pas en explorant de nouvelles voies que se perpétuent et se renouvellent nos métiers depuis des millénaires au travers l'entêtement et les valeurs de ses praticiens. En 1971, lors de la première Biennale internationale l'art de l'émail de Limoges, l'émailleur Georges Magadoux, alors commissaire général de la manifestation, lançait : ''L'art de l'émail, c'est de l'alchimie, de l'acrobatie... À l'émailleur d'étonner''. Aujourd'hui, appelons une profession, et un large public à ''Oser l'impertinence'' ».

Programme détaillé : www.impertinente2022.com

0 commentaires
Envoyer un commentaire