Limoges 17° C
samedi 24 septembre

La Martial Académie invite les mangas à son tournoi

16h00 - 06 avril 2022
La Martial Académie invite les mangas à son tournoi
Les jeunes de la Martial Académie montreront l'étendue de leur talent

Dimanche 17 avril à partir de 9 heures, la Martial Académie organise un grand tournoi de taekwondo. Quelque 250 compétiteurs sont attendus à Limoges pour cet événement imaginé autour de l'univers de Dragon Ball Super.

Depuis cinq ans, la Martial Académie est un club labellisé omnisports dans lequel adhérents et licenciés pratiquent le taekwondo, le handi-taekwondo adapté ou le MMA. Des cours de self-défense, de yoga ou encore de remise en forme sont également proposés. Juste avant l'apparition du Covid, l'académie avait marqué les esprits avec un tournoi réunissant 377 pratiquants de taekwondo, sport de combat venant de Corée du Sud où on utilise autant les pieds que les poings. Des combattants de toute la France et même d'Europe avaient fait le déplacement jusqu'à Limoges.

Pour cette nouvelle édition, environ 250 compétiteurs européens sont attendus. Combats, démonstrations techniques, arbitrage et autres animations sont au programme. Accompagné par ses différents partenaires, dont la Ville de Limoges qui met notamment à disposition le gymnase Henri-Normand, le club a dû investir : « On a tout acheté ! La décoration, les aires de combat, le matériel électronique... Et cela coûte extrêmement cher. Si on démarre doucement en limitant à 250 participants, l'année prochaine on devrait dépasser les 400 », assure le directeur de la Martial Académie, Jean Kévin Mba. Ces équipements flambant neufs ont évidemment vocation à resservir, « on compte aussi mettre notre matériel à disposition d'autres clubs qui veulent organiser des tournois, des clubs qui partagent les mêmes valeurs que nous ». Jean Kévin Mba annonce que « ce tournoi est inédit car le format est novateur. Normalement, ce sont des confrontations directes, c'est-à-dire qu'à la première défaite, le tournoi s'arrête. Là, il y aura des poules qui permettront aux candidats de faire plusieurs combats ».

Et d'ajouter : « Organiser un tournoi autour du thème des mangas, c'est du jamais vu ! Il y aura des animations, des démonstrations, une ambiance totalement imprégnée de l'univers de Dragon Ball. Et on tombe à pic puisque le nouveau film sortira bientôt ».

Au-delà du sport

En plus de bousculer les codes des compétitions d'arts martiaux avec ce tournoi à la sauce manga, « l'idée est de créer des passerelles. On doit penser d'une façon globale. Le sport ne suffira pas. Il faudra parler culture, éducation, handicap... Il faut aussi penser à relier le sport à l'entreprise, c'est quelque chose d'absolument nécessaire, insiste Jean Kévin Mba. Nous avons un projet éducatif. Nous voulons accompagner nos jeunes dans la vie de tous les jours, œuvrer pour qu'ils puissent suivre de bonnes études, s'insérer dans les bonnes filières ».

Cet open de taekwondo accueillera des compétiteurs de tous les âges (dès 3 ans) et de tous les niveaux. « Des personnes en situation de handicap participeront également au tournoi en totale inclusion, avec des règles et une sécurité adaptés. Six personnes représenteront notre club. Ça aussi c'est une nouveauté car il n'y a pas de compétition pour les personnes en situation de handicap », conclut le directeur.

L'entrée est fixée à 5 euros. Les recettes de la billetterie seront reversées à la Croix Rouge, des fonds qui serviront « à soutenir les familles qui arrivent d'Ukraine », précise Jean Kévin Mba.

0 commentaires
Envoyer un commentaire