Limoges 7° C
jeudi 27 janvier

Adrien Buononato relève le défi de l'USA Limoges

14h00 - 13 décembre 2021
Adrien Buononato relève le défi de l'USA Limoges
Adrien Buononato mise sur la générosité de ses joueurs

Entraîneur des rugbymen du Paris Université Club, puis de nombreux clubs professionnels, Adrien Buononato a posé ses valises à Limoges pour apporter son expérience à une équipe qu'il espère faire revenir au plus haut niveau.

À 44 ans, Adrien Buononato dispose d'une solide expérience d'entraîneur, forgée auprès des meilleures équipes françaises, mais également dans de prestigieux clubs irlandais. Il a notamment amené les espoirs du Racing 92 et l'équipe senior du Stade Français jusqu'au titre de champion de France. Il a également contribué à la montée en Top14 du club d'Oyonnax en 2017. Il s'est ensuite installé à Angoulême, comme directeur sportif du club jusqu'en octobre 2020.

Promesse à sa famille

« J'avais décidé de ne plus faire déménager mes enfants, qui avaient assez suivi mes différentes affectations professionnelles. La proposition de l'USA Limoges s'inscrivait dans cette promesse faite à ma famille, puisque je peux faire les déplacements dans la journée », explique-t-il.

Adrien Buononato a été séduit par la générosité des dirigeants bénévoles qui se battent pour faire rayonner leur club. « Ils font preuve d'une grande lucidité sur ce qui manque au club pour qu'il puisse grandir et côtoyer le plus haut niveau et veulent s'entourer de personnes capables de les aider à faire bouger les choses », constate-t-il. L'USA Limoges dispose déjà d'un superbe stade, qui manque un peu de chaleur et résonne parfois un peu creux tant il est grand, mais qui offre un gros potentiel de développement économique, car pour monter un club professionnel, il faut investir dans du personnel administratif, commercial et, bien entendu, recruter des joueurs. « Le défi est réalisable, car la ville est grande et possède une université. Nous avons réussi ce pari à Oyonnax, une cité bien plus petite, complètement isolée, mais proche de Lyon, Grenoble et Genève. C'était difficile d'imaginer que ce club pourrait un jour aller en TOP14. Pourtant, nous y sommes parvenus et aujourd'hui, l'équipe figure toujours dans le haut du classement de ProD2. Donc, au regard de son passif rugbystique, c'est pleinement envisageable pour le club de Limoges », admet-il.

Public de connaisseurs

Il a surtout découvert des joueurs enthousiastes, généreux, très demandeurs de clés pour progresser. « Nous n'avons pas la plus grosse équipe et nous sommes loin d'afficher le plus gros budget de la poule, mais, actuellement, nous collectionnons les bons résultats, alors que la plupart des joueurs sont amateurs et ne pratiquent pas le rugby à temps plein », constate l'entraîneur, qui a également découvert un public de connaisseurs, démontrant qu'il y a un vrai ancrage du rugby dans la ville. « Parmi nos supporters, nous avons un groupe de fidèles qui suit l'équipe en déplacements et qui fait parfois plus de bruit que les spectateurs locaux », sourit-il.

Cette bonne ambiance pourrait inciter Adrien Buononato, qui n'est actuellement que consultant, à signer pour quelques saisons supplémentaires.

Service médical

Depuis son arrivée fin octobre, il a restructuré le service médical. « Lorsqu'un club n'a pas les moyens de disposer de nombreux joueurs, il doit préserver du mieux possible leur intégrité physique. Les préparateurs sportifs jouent un rôle important, tout comme le service médical, qui doit être en mesure de diagnostiquer rapidement les pépins physiques, pour remettre très vite les joueurs sur le terrain. C'est l'une des clés de la réussite ».

Comme il l'a fait à Oyonnax, le nouvel entraîneur a décidé de renforcer la passerelle entre les joueurs espoirs et ceux de l'équipe première. « Les coachs des espoirs partagent désormais mon bureau, ce qui permet de cultiver l'esprit de famille du club et de mutualiser au mieux le potentiel de ces jeunes joueurs », ajoute-t-il.

0 commentaires
Envoyer un commentaire