Limoges 7° C
jeudi 27 janvier

Comment bien choisir son sapin de Noël ?

07h00 - 09 décembre 2021
Comment bien choisir son sapin de Noël ?
Le Nordmann représente 80% du marché - ©

C'est un achat incontournable. Mais comment choisir un sapin qui dure, odorant et qui ne perde pas toutes ses aiguilles en quelques jours ?

Pas de Noël sans sapin. 5,8 millions de sapins de Noël naturels ont été achetés en France l'année dernière. Un énorme succès face à sa version artificielle. En moyenne, les Français ont dépensé 27,13 € pour un sapin. Côté taille, le plus plébiscité mesure entre 1 et 1,50 m de haut. Quant à l'espèce, le Nordmann a le vent en poupe ! À lui seul, il représente 80 % des parts de marché en volume, suivi par l'Épicéa. Tous les ans, ces deux espèces sont en concurrence.

Épicéa

Le traditionnel Épicéa avec son feuillage vert brillant et ses aiguilles piquantes, a l'avantage d'être très odorant pour transporter toute la famille dans la magie de Noël. Sa forte odeur de résine embaume la maison de façon très naturelle. Et c'est justement son côté naturel qui lui donne un défaut : en plus d'être fragile, il perd ses aiguilles. Donc il va rapidement se " déplumer " et surtout il faudra songer à balayer (éviter l'aspirateur) tous les jours au risque de transporter les aiguilles dans les autres pièces de la maison. Elles peuvent aussi être dangereuses pour les tout-petits et les animaux de compagnie. Astuce : mettre un " sac à sapin " pour en récupérer un maximum. En plus, vous ferez une bonne action car ces sacs souvent dorés sont vendus au bénéfice d'associations caritatives.

Nordmann

Tendance voire incontournable, le Nordmann est robuste avec des tailles allant de 1 mètre à 3 mètres. Il s'habille d'une robe brillante composée de branches régulières et ordonnées, et ne perd pas ses aiguilles. Ces dernières sont douces et non piquantes, ce qui permet de manipuler facilement le Nordmann contrairement à l'Épicéa. De plus, son écorce grise est lisse. Il est plus esthétique avec ses étages bien marqués, parfait pour créer une belle décoration de Noël. Plus résistant à la chaleur intérieure, il garde un inconvénient : il est beaucoup moins odorant qu'un Épicéa.

Autres variétés

Le Nobilis, l'un des plus chers du marché, dégage une légère odeur citronnée. Le Douglas est également élégant grâce à son vert et ses branches fines.

L'Omorika se distingue par ses reflets argentés. Vert foncé, il se replante facilement dans le jardin grâce à sa capacité à pousser dans différents sols. Il est malheureusement très fragile et peu résistant dans les intérieurs.

Découvert dans le Colorado, le sapin Pungens se caractérise par sa robe aux reflets bleu argenté. Ses aiguilles longues et piquantes lui donnent de l'allure, sans oublier son agréable odeur de pin qui parfume la maison. Comme le Nordmann, il est très résistant à la chaleur.

Conseils

Avant tout observez la couleur du sapin : plus il est vert foncé et brillant, mieux il se porte. Veillez aussi à regarder si les épines tombent beaucoup. Si c'est le cas, cela signifie que le sapin manque de fraîcheur et qu'il ne durera pas jusqu'à Noël et à l'Épiphanie, date officielle où on défait normalement le sapin.

Deuxième critère : la forme. Le sapin doit être touffu surtout vers le pied pour avoir cette silhouette conique idéale pour être bien décoré, et uniforme pour être le plus décoratif possible. Si certaines branches sont cassées, elles révèlent un mauvais traitement.

Enfin : la taille. Avant d'acheter votre arbre de Noël, il faut réfléchir à son emplacement dans la pièce voire son arrivée dans le logement : Rentre-t-il dans l'ascenseur si on est en immeuble et en étage ? Comment éviter de l'abîmer avant même son installation ? Sera-t-il placé dans un coin ou mis en avant ? Sera-t-il à même le sol ou sur un tabouret, un petit meuble ? Ne va-t-il pas gêner le passage par sa largeur en fonction de la superficie de la pièce ? Et en hauteur : ne va-t-il pas toucher le plafond ?

0 commentaires
Envoyer un commentaire