Limoges 23° C
vendredi 19 août

Davantage d'accessibilité (Dossier spécial handicap)

10h00 - 03 décembre 2021
Davantage d'accessibilité (Dossier spécial handicap)
Les quais de certains arrêts ont été repensés (© Mathieu Fontaine) - ©

À l'été 2021, Limoges Métropole a réalisé de nombreux aménagements pour améliorer les déplacements des habitants situés dans le secteur de la rue de Fougeras à Limoges. Ceux-ci ont été inaugurés dernièrement.

Dans le cadre du schéma directeur d'accessibilité des transports urbains et du SDA - Ad'AP (Schéma directeur d'accessibilité - Agenda d'accessibilité programmée), Limoges Métropole a réalisé des travaux d'accessibilité, notamment la réalisation de quais aux normes PMR, au niveau des deux arrêts de bus « Homère » et « Montarauds » situés rue de Fougeras à Limoges et desservis par les lignes 10 et 18 du réseau avec un quai avec une hauteur de 22 cm, une longueur de 20 mètres, et une largeur de 3 mètres, avec une dalle podotactile. Des équipements de confort ont été installés : abribus dans le sens vers Limoges et reprise des continuités piétonnes d'accès aux quais.

Ces aménagements de mise en accessibilité des quais et des continuités piétonnes associées représentent, pour la communauté urbaine, un coût global de 190 000 € TTC.

Ces arrêts, mis en exploitation le 13 septembre dernier, sont fréquentés quotidiennement, en moyenne, par 132 personnes pour les arrêts « Homère » et par 65 personnes pour les arrêts « Montarauds ».

À ce jour, 68 % des arrêts de la ligne 10 du réseau sont accessibles. Les véhicules utilisés pour exploiter, quotidiennement, cette ligne 10 sont accessibles : système d'accès PMR au véhicule, information lumineuse dans le véhicule, annonces sonores dans le véhicule. Elle transporte annuellement près de 3 000 000 voyageurs.

Plusieurs axes

Pour définir sa politique de mise en accessibilité du réseau, Limoges Métropole combine plusieurs axes avec la mise en œuvre d'une méthode concertée de suivi de la mise en accessibilité, la poursuite de l'aménagement des points d'arrêt, l'accessibilité complète du parc de véhicules grâce à leur renouvellement, l'amélioration de l'information aux points d'arrêt ou dans les véhicules, et le maintien d'un service spécialisé pour les personnes les plus gravement handicapées qui ne peuvent pas utiliser les transports réguliers.

Dans ce cadre et à ce jour, 661 arrêts du réseau sont accessibles sur le territoire communautaire.

0 commentaires
Envoyer un commentaire